USA: Le « Liberator », premier pistolet né d’une imprimante 3D

0

Une imprimante 3D qui accouche d’un pistolet ? La dernière invention Defense Distributed a de quoi inquiéter les militants anti-armes aux Etats-Unis. Dans une vidéo sur son site Internet, l’association présente le « Liberator », un pistolet à un coup de calibre .380 (9mm) en plastique, qui peut être fabriqué, par petites pièces qu’on assemble, avec ce type d’imprimante. Reste à ajouter un percuteur et une autre pièce de métal de trois centimètres pour que l’arme soit en conformité avec la loi américaine, et donc détectable par les portillons de sécurité. Des instructions en anglais et en chinois sont livrées en téléchargement sur la page de Defense Distributed.

Les défenseurs d’une réglementation plus stricte sur les armes, dans un pays qui en compte presque autant (300 millions) que d’habitants (315 millions), sont inquiets.

Une imprimante 3D comme la Replicator 2 fabriquée par la société MakerBot peut s’acheter par exemple pour 2 199 dollars, livrable en une semaine.

La rédaction.