Vacances pour les enfants des riches à la place de ceux des pauvres à Bougie

4

BOUGIE (Tamurt) – La direction de la jeunesse et des sports de Bougie s’est distinguée encore par un autre scandale. Selon des élus de la région, un budget spécial pour les enfants issus des familles démunies, pour leur prise en charge durant deux semaines de vacances en bord de mer, a été détourné au profit des enfants des nababs de la région.

Ainsi, plus de 210 enfants, dont la plupart ont des parents bien placés dans l’administration et divers services de sécurité, profitent actuellement des vacances à la place des pauvres. Une injustice grave qui a suscité l’ire de certains élus. La réaction des élus, qui ont soulevé cette grave injustice, n’a même pas sensibilisé les responsables de la jeunesse et des sports de Bougie. Ils ne craignent rien. « Certains de ces enfants qui sont pris en charge dans des camps de vacances à Bougie viennent juste de rentrer d’Espagne avec leurs parents, et nos enfants sont entrain même de travailler pour acheter les fournitures scolaires », remarque un parent d’un élève de la ville de Bougie.

La corruption dans ce secteur dépasse l’imaginable. Ce n’est pas le détournement du budget réservé aux enfants des familles pauvres qui va les inquiéter. Ils font pire que ça. Dans pareille situation, les autorités doivent réagir et mener une enquête mais comme tous les administrateurs et autres responsables sont corrompus, personne ne peut enquêter sur l’autre. Tout le monde est impliqué dans de sales affaires de vol et de détournements de budgets étatiques. Aucun secteur ni aucune  direction n’est épargnée à Bougie.

Lounès B