Valérie Boyer soutient le peuple Kabyle

15
Valerie-Boyer

FRANCE (Tamurt) – Au cours de l’entretien, M. Kader Dahdah lui apprend que la Kabylie est soumise à la fois à la terreur des groupes islamiques armés de l’AQMI et à celle force militaires du pouvoir. Ces deux forces combinées s’acharnent sur un peuple pacifique dans le but de l’arabiser par la force et le dépersonnaliser, en combattant par tous les moyens sa langue, sa culture et ses valeurs ancestrales empreintes de laïcité et de tolérance.

Il lui a rappelé que la Kabylie fait face à une politique de la terre brûlée dans un silence planétaire en subissant le kidnapping de ses entrepreneurs, les interdictions de tout investissement économique privé ou publique, les incendies volontaire des oliveraies et des forêts, la répression et l’inquisition au cours de chaque mois de ramadhan. La construction des mosquées et des brigades de gendarmerie sont les seuls investissements autorisés pour cette région. Toutes ces mesures ont pour seul objectif de pousser, selon un plan machiavélique, les Kabyles à l’exode.

Il a rajouté que la dernière marche du 20 avril 2012, à laquelle avait appelé le mouvement pour l’autonomie de la Kabylie, a drainé des milliers personnes malgré la peur des représailles. Et que depuis 10 ans, la Kabylie rejette toutes les élections. Lors de ces dernières législatives, le taux de participation de 19% annoncé exagérément par le pouvoir ne représente que le vote des « forces de l’ordre », de quelques fonctionnaires menacés de licenciement et des militaires en sureffectif dans la région.

Tout récemment la visite officielle de notre président du GPK et de son ministre des relations extérieures en Israël à été très bien accueillie par l’immense majorité la population kabyle mais elle a été condamnée par le pouvoir Algérien et ses relais islamo intégristes.

Monsieur Dahdah a mis l’accent sur la nécessité de soutenir le peuple kabyle qui est laïque démocrate et acquis aux valeurs universelles des droits de l’homme, afin d’assurer sur le pourtour de la méditerranée la paix et la stabilité aux générations futures.

Madame Boyer et Monsieur Dahdah dans leur entretien ont réaffirmé tous les deux leur volonté de rapprochement, de coopération et d’aide mutuelle entre les deux peuples, kabyle et français, ainsi que la nécessité des rencontres avec le gouvernement provisoire Kabyle.

Madame Boyer a été émue par le sort réservé au peuple Kabyle et a montrée sa volonté d’aide et d’encouragement au responsable du GPK et du MAK dans leur lutte pour la liberté, et la dignité. Elle a reçu également la lettre du président du Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) (GPK), Monsieur Ferhat Mehenni.

Rappelons que Madame BOYER est originaire d’Algérie, qu’elle est active dans les groupes d’amitié France-Arménie et France-Israël. Elle a réussi à faire adopter un très grand nombre de lois au cours de cette dernière législature, notamment les lois pour lutter contre l’obésité, la retouche des photos, l’extrême maigreur, aussi pour améliorer les repas des cantines scolaires, comme elle a apporté des amendements sur la vitrification ovocytaire. Valérie BOYER a fait adopter la proposition de loi réprimant la contestation du génocide arménien, mais celle-ci a été rejetée par le conseil constitutionnel.

La rédaction.