Vers la hausse de prix du pain

5

ALGER (Tamurt) – Le prix de la baguette sera probablement revu à la hausse dans un avenir très proche.  L’Etat compte réduire le taux de subvention du prix de blé importé du Canada et d’autres pays producteurs. 

Le prix risque même de doubler. «  Une chose est sure, la baguette fera au moins 15 dinars si ce n’est pas plus », nous a confié une source proche de l’association des boulangers algériens. Une hausse attendue depuis plusieurs années mais qui sera appliquée certainement tout prochainement, affirme notre source. Les prémices d’une crise économique profonde sont là. Tous les ingrédients sont réunis.  Le pouvoir algérien, devant la baisse vertigineuse des prix des hydrocarbures, ne peut plus subventionner les prix des produits alimentaires de première nécessité importé des pays occidentaux.

D’autres produits alimentaires seront aussi touchés par la hausse des prix, notamment les produits laitiers. Le pouvoir d’achat des algériens diminue  d’un mois à l’autre.  Les citoyens aux petits revenus se plaignent déjà. Ils éprouvent toutes les peines de monde à faire face à la hausse des prix qui touche tous les produits. 

Cette situation nous fait rappeler la crise économique de 1986 qui a engendré une série de crises multidimensionnelles qui ont touché de plein fouet la société algérienne. Ce pays sombre d’ores et déjà dans  un avenir des plus incertains.


Lounès B