Vers la radiation des policiers kabyles indépendantistes

3
Police algérienne
Police algérienne

KABYLIE (Tamurt) – Notre rédaction avait rapporté par le passé le cas de policiers kabyles proches des mouvements indépendantistes kabyles, dont certains ont osé même défier leur hiérarchie en refusant de mâter les manifestants pacifiques kabyles. Une enquête approfondie a été menée à l’intérieur des rangs de la police pour identifier ces policiers, dont des officiers. Selon notre source, la liste a été établie et les sanctions commencent à fuser déjà.  »

Ceux qui ont été juste soupçonnés juste d’être des sympathisants du MAK et de l’URK ont été mutés vers d’autres casernes, loin de la Kabylie et tous éparpillés. Mais pour ceux qui ont affiché publiquement leur opinion politiques ou leur nationalisme Kabyle, ils seront tout simplement radiés des rangs de la police graduellement et sous des prétexte sans faire de bruit », nous témoigne un ancien officier de la police, actuellement en retraite et militant du MAK. »

Le dossier est pris par les hautes instances des autorités militaires Algérienne et les responsables du ministère de l’intérieur. Autres choses, dorénavant tout Kabyle qui veut s’engager dans les rangs des services de sécurité Algérienne sera soumis à une enquête approfondie sur ses opinion politique. Par exemple si un candidat à la police compte un des membres de sa famille comme militant dans les rangs des mouvements indépendantistes Kabyles, son dossier sera tout simplement jeté à la poubelle »notre notre source.

Ravah Amokrane