Bougie : Campagne pour démentir une rumeur

4
campagne de sensibilisation

BOUGIE (Tamurt) – La rumeur décrète et fait office de loi en Algérie, un pays géré comme un gros village par le clan de Bouteflika. Récemment, celle-ci a imposé aux propriétaires des véhicules de transport d’apposer, à l’arrière, un autocollant exigeant le respect de la distance de sécurité fixée à 35 mètres par la loi de la rue. 

Pourtant la distance de freinage, donc de sécurité, diffère selon l’état de la chaussée. Les services de sécurité étaient obligés de réagir, via le porte-parole de l’état major de la gendarmerie avant que les groupements de wilaya ne soient chargés, en collaboration avec les radios locales, d’organiser une campagne de sensibilisation à l’intention des usagers.

C’est du moins ce qui s’est passé, dans la journée du jeudi, au niveau de la route nationale n° 9, menant de Bougie à Sétif et Jijel. Les gendarmes, les bénévoles de l’association de sécurité routière et un animateur de la radio Soummam ont dressé un barrage au niveau de cet axe pour informer les conducteurs de l’inexistence d’aucune loi qui oblige l’apposition de cet écriteau ni d’ailleurs d’amende en ce sens. Bizarre que tout un pays soit, aussi facilement, géré par la rue.

Amaynuth

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici