Bougie : Le chef du groupe parlementaire du FFS dénonce le bradage du foncier

0

BOUGIE (Tamurt) – Après avoir profité de la campagne électorale pour dénoncer un tas de dépassements, le chef du groupe parlementaire du FFS, Chaffaa Bouiche revient à la charge. Il s’en est pris, via son post facebook, à deux pseudo-investisseurs qui ont eu les faveurs de l’administration au niveau du littoral Est de Bougie.

Le premier à être ciblé par ce député, est un entrepreneur de la région de Sétif qui est entrain de réaliser un complexe hôtelier au niveau de la plage de Boukhelifa après, semble-t-il, un gros pot de vin remis au wali de l’époque. D’ailleurs, il est à sa cinquième année sans que son projet ne sorte des fondations. Selon ce député, ce dernier serait entrain d’ériger l’hôtel sans permis de construire. Le terrain en question a une superficie de 3700 m². Comme quoi, il suffit de glisser quelques billets pour se permettre un terrain aussi vaste au niveau du littoral.

La deuxième personne à faire les frais de ce tonitruant député est un architecte possédant un bureau d’études dans la localité d’Aokas qui a eu les faveurs du maire qui a tout fait pour qu’il soit  bénéficiaire d’un terrain destiné, initialement, à la réalisation d’un parking et d’une crèche communale. Cet espace vert a été attribué à cet architecte qui a établi un  plan pour la réalisation d’une promotion immobilière, ce à quoi les habitants de la cité, le mouvement associatif et les partis politiques s’opposent depuis le début.

Amaynut