Bougie – La placette Saïd Mekbel ré-inaugurée par les journalistes

1

Les journalistes se réapproprient la place de Saïd Mekbel. Profitant de la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse qui coïncide avec le 3 mai, la corporation de Bougie a inauguré la stèle à l’effigie de ce ténor de la presse assassiné le 3 décembre 1994 par la horde islamiste. Les journalistes, correspondants, militants de la démocratie, du mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, des anciens animateurs du mouvement culturel berbère et autres inconnus se sont rassemblés, aux côtés des membres de la famille du défunt, dès 9 heures, en cette journée ensoleillée du samedi 3 mai, à la placette Saïd Mekbel pour y déposer une multitude de gerbes de fleurs.

Des discours ont été prononcés par les organisateurs qui ont tenu à rappeler le combat mené par l’un des meilleurs billettistes de la presse. L’organisation de cette manifestation a été décidée par la corporation de la presse locale qui a tenu à se démarquer du wali qui avait, unilatéralement, décidé de l’inaugurer officiellement le jour de la célébration de « You El Ilm » coïncidant avec le 16 avril.

Baptisée par la presse locale, aux yeux des kabyles de Bougie, désormais cette placette portera le nom de Saïd Mekbel.

Dans l’après-midi, une visite à la tombe du défunt, enterré au cimetière de la haute ville, a été faite par les journalistes de la région.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici