Bougie : Sit in des bénéficiaires de microcrédits 

0
Sit In bénéficiaires crédits

BOUGIE (Tamurt) – Après la vache laitière des années de prospérité pétrolière, arrive le retour aux années de misère durant lesquelles l’Etat fait des mains et des pieds pour renflouer ses caisses par n’importe quel moyen.

Les bénéficiaires de microcrédits, attribués dans le cadre des différents dispositifs d’insertion des jeunes dans le monde de l’emploi, le découvrent à leurs dépens. Après avoir été « oubliés » quelques années, voilà que le pouvoir public transite par la justice pour faire payer,  via des huissiers de justice dépêchés pour la circonstance, les bénéficiaires de crédits financiers accordés par les organismes ANSEJ, ANGEM et CNAC. Ils se sont retrouvés du jour au lendemain, de simples chômeurs à entrepreneurs ou gérants endettés. Ces derniers ont décidé de protester contre cette situation engendrée, selon eux, par le pouvoir central qui les a transformés en « patrons » sans aucun avenir. Ils ont observé, ce mercredi un sit in devant le siège de la caisse nationale d’allocation chômage pour exiger l’arrêt des poursuites judiciaires à leur encontre suite à leur incapacité à rembourser régulièrement leurs dettes.

« On nous a donnés de l’argent et on nous abandonnés au milieu d’un désert sans aucune boussole » déclare l’un  des protestataires sur les ondes de la radio locale. Va-t-on vers l’effacement de toutes les dettes de ces jeunes ? Ça aurait pu être le cas il y a quelques années de cela mais pas aujourd’hui. Les  caisses de l’Etat sont  vides.

Amaynut