Victoire des indépendantistes en Catalogne

16

CATALOGNE (Tamurt) – D’après les premières estimations livrées par les médias espagnols, les indépendantistes catalans ont remporté les élections régionales et détiennent une majorité absolue des sièges à l’issue du scrutin de ce dimanche 27 septembre (entre 74 et 79 sièges sur les 135 que compte le Parlement catalan). 

Si les indépendantistes tiennent leurs promesses, la Catalogne devrait entrer sur la voie de l’indépendance.

Mais leurs adversaires ont refusé de reconnaître leur victoire, soulignant qu’ils n’avaient pas recueilli la majorité des voix. Après le dépouillement de 97% des bulletins, la liste “Ensemble pour le oui”, principale coalition indépendantiste, obtient 62 sièges. L’autre liste indépendantiste, d’extrême gauche, Candidature d’unité populaire (CUP), en obtient 10. Ensemble, leurs 72 sièges dépassent la majorité absolue à 68 sièges sur 135. En pourcentage, elles ont recueilli 47,8% des suffrages, selon ces résultats.

Le président indépendantiste sortant Artur Mas a revendiqué la victoire. “Le oui a gagné, la démocratie a gagné”, a-t-il lancé devant un écran géant installé sur une place face au siège de la coalition. “Nous avons un mandat démocratique (…) nous avons une énorme légitimité pour aller de l’avant avec notre projet”. M. Mas a promis qu’en cas de victoire, lui et ses alliés mèneraient la Catalogne vers l’indépendance, en 2017 au plus tard. Ses partisans, portant les couleurs rouge, or et bleu du drapeau indépendantiste, criaient leur joie.

Si la Catalogne s’en allait, elle emporterait avec elle un cinquième du PIB de l’Espagne, quatrième économie de la zone euro, et un quart de ses exportations.