Victoire historique pour le peuple Amazighe, le Paraguay retire sa reconnaissance du Sahara Occidental

22

TAMAZGHA (Tamurt) – L’échec est cuisant pour le pouvoir Algérien et la victoire est historique pour le peuple Amazighe de l’Afrique du nord. Le Paraguay retire sa reconnaissance de la prétendue République Arabe Sahraouie Démocratique autoproclamée en 1976. La nouvelle est largement diffusée par la presse de plusieurs pays d’Amérique Latine qui ont aussi vivement salué cette décision qualifiée de « sage et logique ».

C’est le deuxième pays qui a opté pour les thèses Marocaines, après le Panama. Ces deux pays d’Amérique latine ont décidé de ne plus entretenir de relations avec la milice du Polisario financée par les services secrets Algériens. Le Paraguay a décidé d’établir des relations diplomatiques qu’avec le royaume chérifien en reconnaissant sa souveraineté dans tout le territoire marocain.

L’espoir fou d’Alger de voir le Maroc divisé et de créer un Etat arabe et Islamique au sud de ce pays s’est définitivement évaporé, surtout après l’annonce de Barak Obama de son soutien inconditionnel au Maroc et la défense de l’intégrité de tout son territoire. La nouvelle s’est propagée très vite dans les camps sahraouies pris en otage par l’armée algérienne.

Des échos qui nous sont parvenus ont affirmé l’éclatement de scènes de liesse par les Amazighs du sud du Maroc qui sont interdits même de s’exprimer en leur langue par les militaires Algériens.

Des sources sûres, des diplomatiques marocaines nous attestent que quatre autres pays vont retirer leur reconnaissance officiellement pour le Sahara occidental, sans les citer nommément.

Alger est resté isolé dans le monde entier avec sa milice du Polisario. La presse Algérienne a subitement oublié le Maroc. C’est un signe de faiblesse du régime d’Alger et de sa diplomatie.

Farid M.