Village Imezgharen – «Nos droits sont bafoués et notre village est livré à l’oubli officiel»

2

Notre Village vit aujourd’hui une situation de crise intenable. Tout le monde sait que nous n’avons aucune commodité pour mener une vie respectable. Nos droits sont bafoués et notre village est livré à l’oubli officiel. Les martyrs se sont sacrifiés pour qu’aujourd’hui, nous disposions du minimum. Or, on ne dispose de rien.

LE COMITE de village a signé un PV de réunion avec les responsables de l’administration locale le mois de février 2011. Ces derniers se sont engagés à satisfaire nos revendications. Six mois après, ils n’ont rien fait. Ils nous ont jetés de la poudre aux yeux.

POURTANT, quand nous avons engagé des actions de protestations, c’était pour demander nos droits. Aujourd’hui encore, nous le faisons pour demander la même chose. Nos droits. Les algériens ouvrent droit à l’eau, l’assainissement, le gaz, les routes, les dispensaires…

DONC on n’invente rien. Si les choses marchaient comme il fallait, on ne serait pas obligé de fermer la Mairie ou la Daïra pour accéder à nos droits.

PUISQUE C’EST LE CAS

LE COMITE appelle tous les habitants d’Imezgharen à se joindre massivement à l’action de DIMANCHE pour fermer la DAIRA DE DRAA-EL-MIZAN pour demander :

– L’ALIMENTATION DE TOUS LES FOYERS EN EAU POTABLE
– LE RACCORDEMENT DE TOUS LES FOYERS AU GAZ NATUREL
– LE REVETMENT DES ROUTES ET LE DESENCLAVEMENT DU VILLAGE
– LA CONSTRUCTION DES ABRIS BUS
– LA CONSTRUCTION DU RESEAU D’ASSAINISSEMENT
– L’ECLAIRAGE PUBLIC POUR TOUT LE VILLAGE

LE COMITE compte sur la présence indispensable de tout un chacun. C’est de notre honneur et notre dignité qu’il y va.

SOYONS TOUS SOLIDAIRES ET UNIS POUR LE VILLAGE QUI NOUS APPELLE

Note : Le village Imezgharen dépend de la commune de Frikat, daïra de Draâ-El-Mizan (45 kilométrages au sud de Tizi-Ouzou).
Le village isolé et enclavé compte 4 000 habitants.

Pour les mêmes revendications, le siège de l’APC a été fermé les 29 et 30 août 2010. Puis, 20, 21 et 22 février 2011. Le 23 février 2011 c’est le siège de la daïra qui était fermé. Les autorités ont abandonné leurs engagements.
Les habitants sont revenus à la charge. Ils ont fermé l’ADE le 7 août 2011. Le 9 et 10 août, c’est l’APC et la daïra qui ont été fermés. Ce dimanche, 14 août, c’est le siège de la Daïra de Draâ-El-Mizan qui sera fermé. La décision a été adoptée vendredi lors d’une assemblée générale extraordinaire du comité de village.

Sollicitation : les villageois sollicitent l’aide de la presse qui reste le seul défenseur des algériens sans défense.