Vœux du K.N.Kurde à l’occasion de la fête des travailleurs

0
kurdes

COMMUNIQUE (Tamurt) – La fête du 1er mai, symbole de l’union, de la résistance et de la solidarité, est le fruit de la lutte et des efforts des travailleuses et travailleurs. Nous souhaitons une bonne fête à toutes les travailleuses et travailleurs du Kurdistan et du monde entier.

La fête du 1er mai est aussi celle du peuple kurde et de tous les autres peuples du Kurdistan qui luttent depuis des siècles pour la liberté, pour la dignité et contre l’occupation.

En cette journée du 1er mai, nous tenons d’abord à saluer le travail des Guérilleros et des Peshmergas qui sont en première ligne dans la lutte pour la libération du Kurdistan et contre toutes les formes d’oppression.

La fête du 1er mai a été conquise par le labeur, dans les rues, les mines de charbon, sur les murs des maisons, dans les usines, les champs. Elle représente le labeur, la force et l’énergie de l’humanité. Les régimes oppresseurs et despotiques ont toujours entravé la célébration de cette fête. Mais, ni les travailleuses et travailleurs, ni les peuples n’ont plié l’échine face à la répression. Au contraire, elles et ils ont renforcé leur lutte et leur résistance. Le peuple kurde a toujours considéré le 1er mai comme sa fête et l’a célébré avec un grand enthousiasme.

Cette année encore, les Kurdes et les peuples du Kurdistan descendront dans la rue pour crier haut et fort leurs revendications de liberté, de paix et d’égalité. Ils célébreront la fête du travail avec l’esprit de la lutte et de la résistance qu’ils mènent depuis des années.

Vive le 1er mai, fête des travailleuses et travailleurs!

Le Conseil exécutif du KNK
30 avril 2017, Bruxelles