Le wali annule la démolition du port sec de Bousteila

2
BOUGIE (Tamurt) – Le wali de Bougie vient de revenir sur sa décision après avoir tenté de donner une image d’un dur incorruptible et n’ayant peur de personne.  En date du 12 février dernier, il avait signé un arrêté portant le numéro 16/421 ordonnant la démolition de l’entrepôt sous douane construit illicitement par le fils du général major Bousteila, ancien patron de la gendarmerie algérienne.
 
Port sec de Bousteila
Port sec de Bousteila
Coup de théâtre, deux mois plus tard, soit le 16 avril, il revient sur sa décision et signe un arrêté d’annulation du premier.  Il s’est certainement fait taper sur les doigts et tenant à son statut de wali et de proche du clan présidentiel,  il annule sa propre décision.
 
Malgré cela, le maire de Tala hamza, qui n’a pas délivré de permis de construire pour ce port sec construit illégalement, maintient son dépôt de plainte auprès de la juridiction compétente, le tribunal de Bougie en l’occurrence. 
 
 Amaynut news