Le wali de Bougie est comme le ballon de Baudruche

5
RN 9 AOKAS

BOUGIE (Tamurt) – Les walis dévoilent, de jour en jour, leurs incompétences et la feuille de route qui leur a été remise le jour de leur mutation en Kabylie. C’est du moins le cas du responsable de l’exécutif au niveau de la wilaya de Bougie.

Flanqué du sobriquet de baroudeur qui l’a précédé dans la région de Kabylie, le wali de Bougie a commencé à gronder tout le monde dès sa prise de fonction. Pour un oui ou un non, le sieur commis de l’état humilie les responsables et les élus locaux. D’ailleurs, son directeur des opérations de prévention et de sécurité ainsi que son directeur de la réglementation et des affaires générales sont entrés, dès la première semaine, en congé de maladie suite à des altercations répétées avec le premier irresponsable de la wilaya. Plusieurs autres responsables ont demandé leur mutation ou carrément leur démission. Il y en a quelques uns qui ont été mutés alors que d’autres sont toujours dans l’attente come c’est le cas du premier responsable du secteur de la santé qui a été humilié, par deux fois et ceci par écrit, par son wali.

Pourtant Ouled Salah Zitouni, wali de Bougie, semble être un simple ballon de Baudruche qui finit toujours par se dégonfler. Alors qu’il a déclaré sur les ondes de la radio locale que les travaux de confortement de la falaise du cap d’Aokas seront achevés la fin du mois de mai et que le tronçon de la route nationale, reliant Bougie à Sétif, fermé à proximité de ce chantier, sera rouvert le premier jour de la saison estivale, c’est-à-dire le premier juin, voilà qu’il a été obligé de remettre en cause son engagement. Le lundi, le wali est allé en visite officielle à Aokas pour remettre à l’entreprise en charge du projet un ordre d’arrêt des travaux durant toute la saison estivale et ordonner l’ouverture à titre provisoire de ce tronçon de route.

D’ailleurs pour cela, il s’est fait accompagner de l’ensemble des directeurs de l’exécutif pour aller faire dans le populisme dans les localités d’Adekar, Taskriout, Darguina, Boukhelifa et Tichy en remettant les décisions pour les bénéficiaires de logements en tous types confondus et inaugurer quelques réalisations.  Notons par ailleurs, qu’il n’est pas à son premier engagement non tenu. N’a-t-il pas déclaré que toutes les constructions illicites seront démolies ? N’a-t-il pas décidé de bannir à jamais les baraques de fortune en saison estivale au niveau des stations balnéaires ? N’a-t-il pas.., N’a-t-il pas.. ? etc.

Amaynut