Il y dédicacera son nouveau roman, Kamel Daoud à Tizi Ouzou

0

CULTURE (Tamurt) – L’écrivain Kamel Daoud, lauréat du Goncourt du premier roman en 2014 pour son remarquable livre « Meursault, contre-enquête », sera l’invité de la ville de Tizi-Ouzou ce jeudi 17 août pour y dédicacer son deuxième et tout nouveau roman.

L’écrivain, connu pour ses position tranchées et franches contre l’islamisme et l’idéologie arabo-musulmane, sera présent dès le début de l’après-midi à la librairie Cheikh, sise au chef-lieu de wilaya (en face du siège de l’Ansej) pour rencontrer ses lecteurs et présenter son roman intitulé « Zabor ou les psaumes ». Le deuxième roman de Kamel Daoud est sorti simultanément en France (aux éditions Acte-Sud) et en Algérie (aux éditions Barzakh). Le roman raconte l’histoire d’un orphelin de mère. Ce dernier est mis à l’écart par son père.

Il a alors grandi dans la compagnie des livres qui lui ont offert une nouvelle langue. « Depuis toujours, il est convaincu d’avoir un don : s’il écrit, il repousse la mort ; celui qu’il enferme dans les phrases de ses cahiers gagne du temps de vie. Ce soir, c’est auprès de son père moribond qu’il est appelé par un demi-frère honni… », résume l’éditeur de l’ouvrage. « Fable, parabole, confession, le deuxième roman de Kamel Daoud célèbre la folle puissance de l’imaginaire et rend hommage à la langue française comme espace d’infinie liberté », ajoute-t-on.

Pour rappel, Kamel Daoud a d’abord occupé pendant de longues années la page trois du « Quotidien d’Oran » où il animait quotidiennement une chronique journalistique avec un style qui présageait de l’écrivain talentueux qu’il allait devenir. Kamel Daoud est actuellement auteur de quatre livres ; deux romans, un recueil de nouvelles et un recueil de ses chroniques parues dans la presse algérienne et étrangère.

Tahar Khellaf  pour Tamurt