Yacine Brahimi revient sur sa décision d’annuler son déplacement en Israël

4

MONDE (Tamurt) – L’international Algérien, Yacine Brahim qui évolue à FC porto en première ligue de championnat de football au Portugal, semble revenir sa décision de ne pas se déplacer en Israël pour affronter le novembre prochain le club Maccabi Tel-Aviv, dans le cadre de la plus précieuse compétition européenne, la Ligue des Champions « La décision finale concernant mes déplacements professionnels incombent à mon club le FC Porto et moi-même », a-t-il publié sur son compte Facebook.

Yacine Brahimi, qui a décidé dans les premiers temps de boycotter Israël par solidarité au peuple Palestinien, a nié ses déclarations à faite à la presse. Il a usé de la méthode la plus facile en remettant ses déclarations sur le compte des fabulations des journalistes !

« Ses propos m’ont récemment été prêtés par certains médias », justifie-t-il.  Une déclaration plutôt ambiguë, puisque le joueur n’affirme pas pour autant qu’il se rendra en Israël pour le match.Ce joueur semble être dans une situation délicate, il est soumis à une terrible pression de la part de l’Algérie pour renoncer à son déplacement en Israël, et d’autre part il est subordonné à ses obligations professionnelles d’honorer son contrat avec le fameux club FC Porto.

L’attitude des joueurs qui évite d’affronter Israël dans les compétitions sportives internationales relève tout simplement de racisme. Une ancienne ministre Israélienne avait remis à sa place le dictateur Boumediene qui avait envoyé des militaires algériens combattre Israël durant la guerre des Six Jours. «  Si vous êtes arabe, que faites-vous en Afrique du nord, et si vous êtes Berbère que faites vous au Moyen-Orient ? », lui avait demandé durant les années 1970 la ministre Israélienne. Boumediene n’a pas pu répondre à cette question et a gardé le silence !

Lounès B