Yennayer 2966 : Remerciements du président du MAK, Mass Bouaziz Ait-Chebib

6

KABYLIE (Tamurt) – Le président du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie, Mass Bouaziz Ait-Chebib, a tenu à rendre un vibrant hommage au peuple kabyle, en particulier aux femmes et à la jeunesse kabyle. 

Nous publions, ci-après, l’intégralité de ses remerciements.

Le 12 janvier, le peuple kabyle a célébré Yennayer 2966 dans la fraternité et la dignité en répondant massivement à l’appel du MAK à Bougie et à Tizi-Wezzu. En scandant tout au long des marches « Kabylie indépendante » , il a exprimé sa détermination à recouvrer sa souveraineté pleine et entière.

Malgré les intimidations, les menaces, les propagandes de déstabilisation, la Nation kabyle a défié le régime colonial algérien  en faisant preuve d’une maturité politique qui dépasse ses conspirateurs qui ont tentés de la duper avec « Tamazight langue officielle » dans une Algérie arabe qui n’œuvre, par les actes, qu’à la disparition de la Kabylie.

La presse algérienne, à quelques exceptions près, a tout fait pour minimiser l’importance des marches de Yennayer en parlant de « plusieurs personnes » ou, pour certains, en tentant  carrément de destituer le MAK de la paternité et de l’organisation de ces manifestations historiques en parlant de «plusieurs  groupes» qui ont marché pour Yennayer. Or, depuis 2009, bien décidé à se réapproprier sa propre civilisation, c’est le MAK qui appelle aux marches de Yennayer et c’est encore et toujours la nation kabyle qui répond.

Cela étant dit, si « ces plusieurs groupes », dont les partis politiques et la société civile ont adopté « Kabylie indépendante » et le drapeau national kabyle, alors  tout est à l’honneur du MAK et du GPK qui ont réussi  à influencer tous leurs détracteurs pour kabyliser leurs démarches politiques.

Je tiens à rendre un vibrant hommage au peuple kabyle qui a réaffirmé sa grandeur  et son aspiration à vivre librement et souverainement sur son propre territoire.

Je tiens à saluer la mobilisation, la maturité et le sens de responsabilité de nos militantes et militants qui ont donné une vraie leçon de civisme  à l’administration coloniale algérienne en assurant une organisation à la hauteur de l’événement : aucun incident à signaler, une meilleure régulation de la circulation,  une ambiance festive et fraternelle.

Je tiens à exprimer la fierté du Mouvement que j’ai l’honneur de présider suite à la participation des femmes, indéniablement partie prenante  de la libération de la Kabylie. Elles ont dignement honoré la mémoire de notre héroïne Fadma n Summer en perpétuant son combat pour l’honneur et la liberté du peuple kabyle.

Enfin, je tiens à féliciter la communauté universitaire qui a été au RDV à travers les conseils universitaires de Bougie, Tuβirett et Tizi-Wezzu aussi bien sur le plan de l’organisation que de la mobilisation. Elle a remis l’université kabyle au-devant du combat libérateur de la Kabylie.

 Vive la nation kabyle
Bouaziz Ait-Chebib,
Président du MAK