Yennayer était toujours férié en Kabylie

0
Yennayer 2968

KABYLIE (Tamurt) – Les kabyles n’ont pas attendu la « bénédiction  » de Bouteflika pour consacrer le premier jour de l’an Berbère à la célébration de Yennayer. Depuis toujours, le 12 janvier, qui coïncide avec Yennayer, est considéré férié en Kabylie.

Les administrations, les écoles et toutes les institutions ont  toujours été fermées. Les Kabyles accordaient toujours un intérêt particulier à cette date. C’était une journée fériée de fait. Donc l’annonce du régime Algérien de la reconnaissance officielle de cette date hautement symbolique ne change pas grand chose à la donne, puisque les Kkabyles sont passés à autre chose. Le MAK et l’URK exigent la libération de la Kabylie. Donc ce n’est pas avec de fausses reconnaissances de telle ou telle date que le colonialisme Algérien pourra berner les  Kabyles.

 » Ce qu’on veut, nous les Kabyles,  aujourd’hui, c’est de ne plus fêter le premier jour de l’an arabe, Mouharem qui ne fait pas partie de notre culture », réagira un militant indépendantiste kabyle.

Ravah Amokrane