Le pouvoir veut islamiser même Yennayer

9
Yennayer en Kabylie
Yennayer en Kabylie

ALGERIE (Tamurt) – Les autorités algériennes qui ont été contraintes d’officialiser le premier jour de l’an de Amazigh (Berbère), Yenayer, ont programmé des festivités à travers plusieurs régions d’Algérie. Des festivités à connotation islamiques, voir salafistes, pour donner un  cachet religieux à cette date hautement symbolique pour tous les Peuples amazighes.

Le régime algérien qui veut imposer les caractères arabes pour l’écriture de Tamaight  fait tout pour islamiser Yennayer. Jamais Tamazight, ni Yennayer seront vraiment officialisés tant que le régime raciste d’Alger est en place. Au moins par le passé, il a assumé son refus de reconnaître l’identité amazighe, mais ces dernières années les décideurs excellent dans une hypocrisie insupportable.

D’un côté ils ordonnent à ses imams et ses supplétifs politiques, comme cette Salhi et les autres islamistes, de dénigrer la culture Tamazight, d’un autre côté il fait semblant de reconnaître Tamazight. Yennayer aura toute la place qui lui sied dans une République kabylie indépendante.

Ravah Amokrane pour Tamurt

9 COMMENTS

  1. Le régime n’a pas de culture ni de programme economique sauf celle arabislamique, un foure-tout où se mèlent terre et ciel dans la mosquée faite école et vis versa.
    En plus c’est un regime qui a tout detruit et ne connait d’approche moderne à la socièté.

  2. Azul,

    Vous écrivez : “… officialiser le premier jour de l’an de Amazigh (Berbère), Yenanyer, …”
    Rectification : Yennayer n’est pas l’an amazigh, mais seulement le premier mois du calendrier amazigh, et ce qui a été officialisé (chômé et payé) est donc le premier jour de ce premier des douze mois du calendrier comme partout. Ce premier jour, nous l’appelons soit Amenzu n Yennayer, soit Tibbura ussegas (à l’ancienne), car il ouvre les portes de l’année, au milieu de l’hiver, sur un nouveau cycle agricole pour les sociétés amazighes, qui étaient, et sont encore en partie, paysannes et agricoles.
    Ihi assegas ameggaz a tarwa n Tmurt.

  3. Ce dogme terroriste, haineux et moribond qu’est l’Islam est l’antidote meme de Tamazight. Il est evident que le regime arabo-islamique d’Alger joue les manoeuvres pour le moment vue la montee fulgurante des independantistes, mais n’a absolument aucune intention d’officialiser Tamazight et de la promouvoir.

    • Bonjour
      Vous tenez un discours belliqueux condescendant et paternaliste et vous vous ostracisez vous même pour pouvoir être victimisė en insultant une religion qui n’appartient ni aux arabes ni à personne. Je soutiens la cause des opprimés quand ils ne déversent pas gratuitement leur venins pour empoisonner l’esprit des gens tout en diabolisant l’adversité.

      • Bonjour,

        “déversent gratuitement leur venins pour empoisonner l’esprit des gens tout en diabolisant l’adversité” (je presume que tu voulais dire: diversite)

        Bravo! Tu as tout a fait resumer l’Islam: un poison et le diable personnifie. Magistral!

  4. “ Islamiser” la célébration de Yennayer ( premier jour de l’an du calendrier berbère ) est un paradoxe pour ne pas dire un non-sens total.
    A l’origine, cette célébration de Yennayer était liée avec la remonté de la trajectoire du Soleil dans le ciel après le solstice d’hiver annonçant ainsi des jours plus longs et un renouveau de la vie. Or l’islam de Mohamed est contre tout ce qui est fête ou célébration reliées ou associées avec le soleil et surtout son cycle dans le ciel, considérées comme païennes , évitant de ce fait a assimiler cet astre de vie avec son Dieu Allah.
    C’est d’ailleurs pour cela que Mohamed a catégoriquement refuse d’ajuster “son” calendrier coranique lunaire au cycle des saisons (lié au soleil comme dans les calendriers Hébreux ou Chinois .
    Ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

    • Ce qui explique que le jeûne du Ramadan, admissible au printemps et à l’automne est une abomination médicale : ne pas manger en plein hiver (sauf si on est un fainéant dans une maison bien chauffée), ne pas boire en plein été (quand, professionnellement, on doit travailler en extérieur) quel dieu exigerait-il cela ?

      • Et oui Señor Sanfarcio, c’est bien à croire que tout cela est parce qu’à l’époque de Mahomet, les scientifiques arabes de Médine (qui d’après certains auraient inventé l’Algèbre) ne savaient pas trop compter :
        Les 12 mois lunaires de 29,5 jours chacun ne forment qu’un cycle de 354 jours et Ils ne savaient point comment faire correspondre les 12 mois lunaires à l’année solaire de 365 jours pour suivre les 4 saisons d’une année solaire ……
        Et pourtant il n’était pas difficile juste d’ajouter un 13è mois de 30 jours au sein d’un cycle de 19 ans, ( les 3e, 6e, 8e , 11e, 14e , 17e et 19e années qui sont dites embolismiques) comme dans le calendrier hébraïque ou encore mieux intégrer 7 mois intercalaires tous les 19 ans comme dans le calendrier chinois pour faire correspondre les mois lunaires aux années solaires.
        Et encore , cela ne résoudra pas cette histoire d’avoir le Ramadan en Hiver ( jours plus courts ) car cela n’arrangera point les autres musulmans de l’hémisphère sud … tout au contraire et donc comme dirait l’autre “A LA soit cloué “!
        Ǝ-miss Ṁuḥend Ṻjaεƒer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here