Algérie: Des dégâts après le séisme

0

Une secousse tellurique a endommagé plusieurs bâtisses autour de Mostaganem, ville de l’ouest de l’Algérie, sans faire de victime, a rapporté l’agence APS ce vendredi, citant les services de la Protection civile. La secousse est intervenue jeudi soir, selon la même source. L’épicentre a été localisé à 6 km au sud-ouest de Mostaganem, à quelque 360 km à l’ouest d’Alger, selon le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG).

L’Algérie, en particulier le nord méditerranéen, est régulièrement touchée par des séismes. Le pays se situe sur une plaque tectonique d’une grande partie du bassin méditerranéen où une accumulation d’énergies viennent à céder brutalement. Le 21 mai 2003, un tremblement de terre à Boumerdès, ville côtière à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Alger, avait fait près de 3.000 morts et 10.000 blessés.

La ville de Chlef (anciennement Orléanville puis baptisée El-Asnam), à quelque 200 km au sud-ouest d’Alger, a vécu deux importants tremblements de terre. Le premier, en septembre 1954, avait fait 1.340 morts et 5.000 blessés et le second, le 10 octobre 1980, a détruit la ville à 80% et tué 3.000 habitants. C’est alors qu’El-Asnam avait été rebaptisée Chlef.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here