Ali Tounsi, patron de la DGSN, assassiné

6

Atteint mortellement par plusieurs balles, tirées par un officier de police, lors d’une réunion avec ses collaborateurs, Ali Tounsi, patron de la Direction Générale de la Sureté Nationale (DGSN), est assassiné dans son bureau à Alger le matin du 25 février 2010.

6 COMMENTS

  1. Sellon la presse algerienne, « ces dérnièrs mois y a eux des vifs lutte du pouvoir entre le chef de la derection general pour la surité national et son {{>>}} de la ministère de l´interieur(yazed zerhouni). sans doute cet acte criminel jou pour la faveur du clan boutef-zerhouni, c´est-a-dire eliminée la voix discrodante a l´interieure de leurs service!

  2. Bon débarras et vivement le tour des autres commanditaires du printemps noir ! Je souhaite que leurs enfants pleurent leurs charognes maudites.

  3. Celui qui a tué ali tounsi, c’est le chef de la police aerienne c’est zerhouni qu’il a nommé Ali tounsi l’a suspendu de ses fonctions il y a trois jours Alors il le liquide dans son bureau de 2 balles dans la tete
    il tire ensuite sur lui meme mais il n’est pas mort il est tjrs dans le coma
    voilà la vérité.

    L.M

    • Les fonctionnaires de la police boivent bcp, se n´est pas etonnent que si ali tounsi s´est laissé faire sauté au cour d´une reunion de travail sa cervel par l´un de ses colaborateurs dans l´air, dans cette affaire le grand {{ZOMBRITO}} a été en jeux !

  4. cet homme toute sa vie etait au service du mal ,avant 62 il etait au service de la france et aprés au service de regime maffieux ,cette personne d aprés certain deserteurs de l armé algerienne etait un pédophile et meme il viole certain appelé.sans oublierq il etait parmi les responsable de la mort de 128 kabyles lui et sa maffia.la mort de ali tounsi est une perte pour le TPI.

    • Ci dessous la reaction de la famille d’Ali Tounsi (le colon arabe) suivie de mon commentaire:

      « Au lendemain des déclarations du ministre de l’Intérieur Yazid Zerhouni selon lesquels l’assassinat jeudi dernier du directeur général de sûreté nationale (DGSN), Ali Tounsi, était« une affaire personnelle » entre la victime et l’assassin, le colonel Oultache Chouaïb, la famille du défunt réagit. Dans un communiqué adressé à la presse, elle conteste cette version officielle et affirme que Ali Tounsi a été assassiné devant témoins et  » n’avait aucun problème personnel avec son assassin, ni d’ailleurs avec quiconque. »

      « Son épouse et la famille tiennent à préciser que le défunt a été assassine froidement, lâchement et en toute conscience dans son bureau de la Direction Générale de la Sûreté Nationale, alors qu’il s’apprêtait à tenir une réunion avec les directeurs centraux. Il est mort « debout » dans son bureau, en patriote, au service de l’Etat, dans le cadre de la lutte de la criminalité sous toutes ses formes», lit-on dans le communiqué de la famille. » L.M. Source: http://www.lematindz.net/

      ————————–C O M M E N T A I R E

      « Il est mort « debout » dans son bureau, en patriote, au service de l’Etat. » Patriote ca j’en doute jusqu’a preuve du contraire car son CV tout comme ceux de ses amis colons criminels arabo-islamistes du clan d’Oujda au service exclusif de l’imperialisme mahometan qui ravage l’Algerie amazighe depuis 1962 montre le contraire. Par contre oui, il a ete « au service de l’Etat » colonial arabo-terroriste antialgerien donc antiamazigh qui pille et tue les vrais enfants de notre terre amazigh nommee par les colons francais Algerie. Le dictature du pouvoir criminel d’Oujda est la version arabisee du colonialisme francais. Pire encore, les statistiques montrent que les colons francais ont fait moins de victimes parmi « les indigenes » et moins de degats que ces assassins qui ont pris leur releve en 1962.

      Le regime colonial d’Alger issu du clan des traitres assassins d’Oujda avec son armee, sa police, et son Etat vassal des imperialistes arabo-terroristes du Moyen Orient n’a jamais servi le peuple. Il est la pour exterminer les amazighs, piller leur richesses, les maintenir en esclavages, les tyranniser, les depersonnaliser, les clochardiser, les corrompre, et liquider les meilleurs d’entre-eux. Pour terminer, il est clair que celui qui aime vraiment son pays n’acceptera jamais de se mettre au service d’une dictature criminelle et coloniale qui detruit l’identite et la culture reelles de son pays et qui oppresse et persecute et pille son peuple pendant 50 ans sans arret.

      P.S. Je n’ai fait que dire tres haut ce que tous les Algeriens (qu’ils soient de souche amazighe ou pas)
      pensent tout bas. C’est mon devoir de le faire. Sans rancune. Toutes mes condoleances quand meme. Soyez courageux. Ne vous laisser pas encore rouler par les colons au pouvoir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here