Azeffoun : les habitants d’Ait Chafaâ se mobilisent contre les feux de forêt

2

Les comités de villages de la commune d’Ait Chafaâ dans la daïra d’Azeffoun se réuniront ce soir à 18h au niveau du chef lieu communal pour débattre de la situation actuelle de leur région, notamment la catastrophe écologique qui touche les forêts. Ces dernières en proie au feu.

Selon un membre de ce comité de village « nous allons nous réunir afin de voir la démarche à suivre face à ces feux de forêts qui déciment nos arbres et nos champs ». En effet, depuis un mois, quelque 40 000 arbres, dont 36 000 oliviers ont été décimés par les flammes en Kabylie, alors que l’Etat, toujours absent, n’a pris aucune disposition afin d’indemniser les paysans, ni d’ouvrir des enquêtes sur ces crimes, pourtant, les citoyens ont identifié nombre des pyromanes, surtout ceux parmi les rangs des militaires en position dans la région.

2 COMMENTS

  1. Les militaires en poste sur les hauteurs de Zekri, Ivahrizen et du coté de Tigrine ne se cachent même pas pour allumer ces feux criminels et dévastateurs !! Ils ont d’alleurs commencé leurs sales besognes dés la mi juin . Leur nouvelle mission de pyromane ils la mettent en oeuvre même en pleine journée, devant les routiers, pour certains . C’est la course à celui qui dévastera le plus de surfaces; quand à la lutte anti terroriste c’est une autre paire de manches, c’est zéro pointé évidement ! Mais que faire face à cette nouvelle mission de l’ANP qui est d’éradiquer, le moindre olivier, la moindre ruche… bref toute la faune et la flore de cette région ???Que peuvent faire les habitants de cette commune rurale face cet autisme des autorités ayant envoyé ces militaires désoeuvrés dans ces montagnes ???

  2. Dans l’année 2011 en septembre exactement des militaires stationnés avec une cinquantaie de camions en bas de l’ancien camp du *SAS pandant la guerre d Algerie, ces militaire avaient mis le feu dans l’aprés midi au lieu dit Ighil Iwahah, Ahemlaoui, et tout le long d’une foret qui longeait la riviére des Ivahrizen. Puis dans la même journée, ils ont mis le feu du coté des Imesdurar prés du village At Koudia, et At Hemmad. Ces village ont falli perrir dans les flammes dans la soirée. Etant moi même ce soir là du coté du centre de dit Ldjemaa; des flamme montait jusqu’a la hauteur de Taqantuct n Lbir ou la 805 akken is-qqaren ifransisen i lgirra nni. Quand les villageois de Kuoudia c’etait plein au responsable des militaires ils ont répondu ceci: « nous avons reçu l’ordre d’Alger »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here