BGAYET : Une erreur administrative retarde la réalisation d’une école

0

La négligence dans la gestion des projets bat son plein en Algérie surtout quand ça concerne la Kabylie. Une erreur de transcription de l’intitulé d’un projet d’implantation d’une nouvelle école primaire en place et lieu de l’ancienne, laquelle devait être détruite, dans la commune de Tibane (daïra de Chemini), a retardé la réalisation de ce projet de près de deux années.

Alors qu’on avait prévu le lancement des travaux de réalisation de cette école depuis janvier de l’année 2011, voilà que le chargé de la confection administrative de l’avis favorable a tout simplement donné un avis favorable à la réalisation d’un groupe scolaire à Chemini au lieu de commune de Tibane daïra de Chemini.

Cette erreur administrative qui ne sera d’ailleurs jamais sanctionnée a engendré un retard considérable aux élèves du cycle primaire de la commune de Tibane et des pertes financières très importantes à l’état, donc aux contribuables, du fait que le coût du projet ne sera pas le même, sachant qu’en Algérie les matériaux, de même que tous les produits, augmentant du jour au lendemain.

Massidida

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here