Bgayet10 malfrats arrêtés en une semaine

1

Le chômage et l’absence de l’Etat ont fait que la délinquence règne en maître mot en Algérie et plus particulièrement en Kabylie. La multiplication des vols et agressions en est la meilleure preuve.
Deux Maliens qui se faisaient passer pour des revendeurs de médicaments à base de plantes médicinales et d’autres articles bizarres ont été arrêtés, ces jours-ci par les services de police d’Akbou, pour escroquerie.

En effet, ces derniers usaient de subterfuges pour arnaquer notamment la gent féminine, en leur refilant de faux bijoux. Par ailleurs, à Bgayet ville, les policiers ont neutralisé deux jeunes âgés de 27 et 37 ans en possession de 900 grammes de Kif traité qui ont été présentés au magistrat instructeur qui a ordonné leur incarcération. Ces mêmes services ont aussi mis hors d’état de nuire quatre jeunes âgés entre 20 et 30 ans qui utilisaient deux véhicules de location pour procéder à des vols à l’arraché.
Ceux d’El Kseur ont, de leur côté, arrêté deux jeunes âgés de 23 et 25 ans, impliqués dans un cambriolage d’une villa de la localité. En tout, ce sont une dizaine de malfrats qui ont été mis hors d’état de nuire en l’espace d’une semaine. Ces derniers ont été tous incarcérés.

Massidida

1 COMMENT

  1. C’est une bonne action de la part des policiers kabyles. Bravo les flics kabyles ! Faites en sorte que les voyous venus d ailleurs pour commettre des actes d’incivilité ou de voles et couvert par le régime raciste d’Alger soient arrête. Avec de tels actes vous prouvez flics kabyles que vous agissez pour le bien de la Kabylie haï, méprisé par les régions assimilés aux bédouins d Arabie saoudite. L’arabophone travaille pour les étranger, pour une identité fausse étrangère et victime sous couvert du religieux arabe d’Orient.
    En voit les vrais policiers qui s’attaquent aux malfrats et non aux militants kabyles qui luttent, œuvrent pour la liberté de leurs « frères  » kabyles en Kabylie. Ce n’est pas comme à At Douala où le policier chef (nommé par le régime raciste d’Alger) Khaled l’arabe, ce flic au lieu de faire la chasse au voyous arabophones qui sillonnent la Kabylie, il s’était acharné sur un bon citoyen kabyle intègre, calme et respectueux de l’autre pour seul motif d avoir étancher sa soif pendant la journée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here