Congo: L’Afrique centrale au chevet de la Centrafrique

0

Des ministres des Affaires étrangères d’Afrique centrale se réunissaient ce jeudi à Brazzaville pour évoquer la crise en Centrafrique, où l’instabilité demeure depuis la prise de pouvoir par la coalition Séléka il y a un peu plus d’un mois.

Le président congolais Denis Sassou Nguesso – médiateur de la crise – présidera cette première réunion régionale de suivi, qui se déroulera dans l’enceinte du ministère des Affaires étrangères, selon la télévision nationale.

{{Accompagner la transition}}

Les ministres des Affaires étrangères du Tchad, du Gabon, du Rwanda et le ministre de l’Intérieur de la République démocratique du Congo ont annoncé leur participation, a expliqué à l’AFP Gisèle Ngondo, directrice de cabinet du ministère congolais des Affaires étrangères.

Elle a par ailleurs précisé que, vendredi, une réunion rassemblerait les membres du Groupe international de contact, auquel appartiennent notamment le Congo et le Tchad. Le président sud-africain, Jacob Zuma, qui y prendra part, est attendu dès jeudi après-midi à Brazzaville.

L’ordre du jour précis de deux rencontres était encore flou jeudi matin. Et lorsque le principe de leur tenue a été décidé le 18 avril – au cours d’un sommet des présidents d’Afrique centrale au Tchad – il était question, sans plus de précision, d’accompagner la transition.

Il devrait notamment être question de l’accompagnement financier du pays, qui est l’un des plus pauvres de la planète malgré la richesse de son sous-sol (uranium, diamants, or pétrole…) encore inexploitée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here