De la 1ère place, Bgayet passe à la dernière en matière de propreté

1

Même si ça vient d’un commis de l’Etat, c’est quand même une bonne remarque à faire tant aux élus locaux, aux responsables qu’aux citoyens. En effet, le wali de Bgayet avait déclaré, lors de la réunion tenue avec les membres de l’APW, sa peine de constater que la ville de Bgayet passe de la ville la plus propre à l’échelle nationale en 1981 à celle de la plus sale trois décennies plus tard. Et d’ailleurs le même constat est valable pour toutes les villes de Kabylie.
Massidida

1 COMMENT

  1. Moi, ma peine est plus grande encore, que celle de ce wali, de voir que 50 ans après le départ du colon français, on en sait toujours, pas ou commencent, les attributions du Wali, de l’APW et celles de l’APC et ou elles finissent ! Rien qu’a Béjaia, quelqu’un peut il nous dire, qui est responsable de l’état du parc national de Guraya, avec ses trois carrières et sa tentaculaire décharge publique ???Comme on voit, cette hygiène générale déplorable, n’est en fait que le résultat de 50 ans d’une politique menée contre les peuples de ce pays !! Ce pouvoir ne crée que l’incivisme, l’échec la saleté et le jemenfoutisme !! Vivement l’autonomie de la Kabylie, dans un premier temps !!l

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here