Des hackers chinois ont pénétré les systèmes informatiques du Pentagone

0

Selon des informations du Washington Post, confirmées par des responsables du Pentagone, des hackers chinois ont réussi à pénétrer des systèmes informatiques dans lesquels étaient stockés les plans de plusieurs armes américaines, dont des avions et des missiles.

Selon le quotidien américain, les pirates informatiques ont, entre autres, eu accès aux plans du système de missiles Patriot, du système de radar ultramoderne Aegis, du chasseur F-18 ou de l’hélicoptère Black Hawk. Le programme de développement du chasseur F-35, le plus coûteux de l’histoire du Pentagone, a également été consulté.

Le Pentagone, qui « prend la menace de l’espionnage et la sécurité informatiques très au sérieux », précise que ces intrusions n’ont toutefois entraîné aucune »érosion des capacités » militaires américaines. « Nous maintenons une confiance totale dans nos systèmes d’armes », a réagi son porte-parole, George Little.

Un rapport interne du Defense Science Board, un organisme de conseil regroupant des experts de la société civile et de l’administration, a confirmé que les systèmes qui ont été piratés contenaient notamment les plans de dizaines de systèmes d’armement militaires cruciaux.

Le document n’accuse pourtant pas ouvertement la Chine, se contentant derappeler les récentes mises en garde adressées par Washington à Pékin dans ce dossier. Mais plusieurs hautes responsables interrogés par le Washington Postont confirmé que cette attaque était une conséquence d’une vaste campagne d’espionnage chinois contre des industries de la défense et des agences du gouvernement américain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here