Egypte: L’armée renverse Morsi et les Frères musulmans, la communauté internationale «inquiète»

0

La situation égyptienne est restée très «fluide» au cours de la nuit. Les concerts de klaxon sur la place Tahrir ont répondu aux cris des pro-Morsi tandis que les militaires enclenchaient un fragile processus de transition, sous l’oeil inquiet de la communauté internationale. Le point sur les derniers rebondissements.

Morsi retenu dans un bâtiment militaire

Le président déchu a été transféré au ministère de la Défense dans la nuit. Mohamed Morsi a été «séparé de son équipe», selon un responsable des Frères musulmans, le parti dont il est issu. Dans un message vidéo pré-enregistré et diffusé sur la filiale locale d’Al Jazeera s’est redit «le président élu d’Egypte», refusant de se soumettre à la décision de l’armée qui suspendu la Constitution et engagé un processus de transition vers de nouvelles élections.

Vague d’arrestation chez les islamistes

La détention du premier président démocratiquement élu d’Egypte et de sa garde rapprochée est la dernière étape d’une série de mesures prises par les forces de sécurité qui ont resserré leur étau sur les Frères musulmans. 300 mandats d’arrêt contre ses membres, dont des hauts dirigeants, ont été délivrés. En outre, l’armée a interrompu la diffusion de la chaîne de télévision de l’organisation et perquisitionné les locaux d’Al-Jazeera-Mobacher, qui a diffusé l’enregistrement de Morsi.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here