La France reconnaît la répression du 17 octobre 1961

1

Le président français, François Hollande a franchi le pas. En effet, François Hollande a déclaré mercredi 17 octobre dans un communiqué que « la République reconnaît avec lucidité » la répression « sanglante » de la manifestation d’Algériens le 17 octobre 1961.

Une répression féroce s’est abattue sur les manifestants violemment chargés par la police de Maurice Papon. Plusieurs dizaines d’Algériens, ligotés, on été jetés dans le Seine pour avoir répondu à cette manifestation du 17 octobre 1961 à Paris le 17 octobre 1961, en pleine guerre d’Algérie.

1 COMMENT

  1. On a rien a foutre des repentances d’un gouvernement machiavélique et impérialiste! Le peuple et la nation kabyles veulent la liberté a travers une indépendance réelle de leur patrie qui est toujours martyrisée par l’impérialisme franco-arabo-islamo-terroriste!

    Les Kabyles massacrés par la police coloniale française le 17 octobre 1961 restent éternellement des Kabyles, pas des Arabes ou des Algériens. Le Kabyle ne change pas son identité après sa mort! Les Algériens qui s’autocolonisent depuis 1962 ne sont rien d’autre que des clones crées dans les laboratoires génocidaires de la France coloniale qui restent au service de l’impérialisme diabolique arabo-islamo-terroriste de la France!

    Vive la Kabylie indépendante!!!!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here