Législatives en Allemagne : triomphe de Merkel qui frôle la majorité absolue

0

Angela Merkel a remporté un triomphe historique dimanche aux élections législatives allemandes et un troisième mandat d’affilée de chancelière, s’approchant en outre de la majorité absolue au Bundestag.

La chancelière a offert à son parti, la CDU, son score le plus élevé depuis la Réunification du pays en 1990 avec 42,3% des voix, en hausse de 8,5 points par rapport à la dernière élection de 2009, selon des projections basées sur des résultats partiels diffusées par la chaîne publique ZDF. Le parti conservateur est arrivé très loin devant le parti social-démocrate (SPD) 25,6% (+2,6), qui reste proche de son plus bas historique d’il y a quatre ans. Mais l’allié libéral de Mme Merkel, le FDP, a été éjecté du parlement pour la première fois de l’après-guerre, avec son plus faible score jamais enregistré (4,5%), d’après les mêmes projections.

Les Verts sont en baisse sensible à 8,1% (-2,6 points), victimes d’une mauvaise stratégie de campagne et d’une polémique sur la tolérance passée du mouvement envers la pédophilie. La gauche radicale, Die Linke, a baissé de 3,5 points, à 8,4%. Un nouveau mouvement anti-euro, créé au printemps, a réussi un bon score, à 4,9%, juste sous les 5% nécessaires pour avoir des députés. L’AFD (« Alternative für Deutschland ») espérait peser davantage en rassemblant un vote protestataire et en surfant sur l’hostilité de nombreux Allemands aux plans de sauvetage des pays européens en crise.

Angela Merkel est apparue rayonnante devant ses supporters pour se féliciter d’un résultat « super » et promettre « quatre nouvelles années de succès ». Elle a jugé qu’il était « trop tôt » pour se prononcer sur la démarche à suivre en termes d’alliances. Prudente, elle a déclaré qu’il fallait « attendre les résultats définitifs », tout en soulignant qu’on avait « déjà le droit de faire la fête ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here