Les Frères musulmans déclarés « organisation terroriste » en Egypte

0

L’Egypte a officiellement déclaré « organisation terroriste » la confrérie des Frères musulmans, dont est membre le président destitué Mohamed Morsi, lui interdisant de manifester, comme elle le faisait jusqu’ici quasi quotidiennement, ont indiqué des ministres à l’issue d’une réunion du gouvernement, mercredi 25 décembre.

Le vice-premier ministre, Hossam Eissa, a annoncé que la confrérie, vieille de quatre-vingt-cinq ans, avait été déclarée « organisation terroriste », et le ministre de la solidarité sociale, Ahmad El-Boraie, que « toutes ses activités » étaient désormais interdites, notamment « les manifestations ». M. Eissa a ajouté que le gouvernement avait décidé de « punir conformément à la loi quiconque appartiendrait à ce groupe ».

Cette décision gouvernementale donne aux autorités le pouvoir d’inculper tout membre de la confrérie pour appartenance à une organisation terroriste. Les Frères musulmans tomberont désormais sous le coup de la loi contre le terrorisme promulguée en 1992 sur fond d’attentats menés par des mouvements islamistes radicaux. Cette loi prévoit des sanctions renforcées, allant jusqu’à la peine capitale.

{{INTERDICTION ÉTENDUE AU PARTI}}

Interrogé sur le sort du Parti liberté et justice (PLJ), vitrine politique des Frères qui a remporté toutes les élections depuis la révolte populaire qui a chassé du pouvoir Hosni Moubarak au début de 2011, M. Boraie a expliqué que « l’interdiction s’appliqu[ait] à toutes les organisations liées aux Frères musulmans ». « Et nous appliquerons strictement cette loi », a-t-il ajouté.

Cette annonce est la dernière mesure prise par les nouvelles autorités, dirigées de facto par l’armée, qui a destitué M. Morsi le 3 juillet avant de se lancer dans une sanglante répression des manifestants qui le soutiennent. Cette implacable campagne a fait à ce jour plus d’un millier de morts et a conduit à des milliers d’arrestations dans les rangs des islamistes, notamment la quasi-totalité de la direction des Frères musulmans.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here