L’OPGI d’Akbou assiégé et les travailleurs communaux d’Ighil Ali en grève

0

Le siège de l’antenne de l’office de promotion et de gestion immobilière (OPGI) d’Akbou a été cadenassé, le mercredi, par les habitants de la cité du 17 octobre 1961, sise à proximité de l’ancienne caserne, pour réclamer le branchement de leurs habitations au réseau de gaz de vile. De leur côté, les travailleurs communaux d’Ighil Ali ont observé, dans la même journée, une grève pour exiger la sécurité sur les lieux de travail. En effet, l’édile communal avait fait l’objet d’une agression récemment et les employés sont soumis au harcèlement de certains citoyens zélés comme c’est le cas également au niveau de la polyclinique de la localité où le personnel médical subit quotidiennement des abus.

Massidida

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here