L’Otan demande à Damas de laisser l’ONU enquêter sur l’usage d’armes chimiques

0

« Il est urgent que le régime syrien laisse l’ONU enquêter sur l’usage d’armes chimiques », a affirmé M. Rasmussen sur son compte twitter, après que la Maison Blanche a pour la première fois reconnu jeudi que le régime syrien avait eu recours à des armes chimiques dans des attaques qui ont fait jusqu’à 150 morts.

« L’usage d’armes chimiques par la Syrie est totalement inacceptable et constitue une violation du droit international, a affirmé M. Rasmussen, ajoutant que cela était un motif de « grande inquiétude ».

Il a indiqué que les missiles Patriot déployés à la frontière syro-turque « assureront une protection efficace de la Turquie contre toute attaque de missiles syriens, chimiques ou non ».

La Maison Blanche a estimé jeudi qu’une « ligne rouge » avait été franchie en Syrie et accusé le président Bachar al-Assad d’avoir utilisé des armes chimiques, dont du gaz sarin, annonçant un soutien militaire, sans autres précisions, aux rebelles syriens.

Les Etats-Unis, travaillant de concert avec leurs alliés de l’Union européenne, se sont abstenus de détailler la forme que prendrait cette assistance militaire. Ils n’ont pas, à ce stade, annoncé de décision d’armer les rebelles face au régime de Bachar al-Assad, évoquant simplement une augmentation de son aide non létale et assurant qu’elle prendrait « des décisions à (son) propre rythme ».

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here