Maroc – Gibraltar: 66 migrants secourus au large de l’Espagne et du Maroc

0

Un total de 66 immigrants clandestins à bord d’embarcations de fortune, en provenance d’Afrique subsaharienne, ont été secourus samedi dans le détroit de Gibraltar, neuf d’entre eux par les secours espagnols et 57 côté marocain, a indiqué un porte-parole des secours maritimes espagnols.

«Neuf hommes ont été secourus et transportés au port de Tarifa et 57 personnes dont trois femmes du côté marocain» du détroit de Gibraltar, a affirmé à l’AFP ce porte-parole des secours maritimes de Tarifa (sud de l’Espagne).

{{Incidents entre police et migrants}}

De nombreux immigrants illégaux d’Afrique noire tentent presque quotidiennement de gagner l’Espagne depuis le Maroc par voie maritime, à travers le détroit de Gibraltar, ou par voie terrestre en franchissant la frontière avec les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla, à l’extrémité nord du Maroc.

Ces tentatives de gagner l’Europe ont donné lieu récemment à des incidents entre migrants et la police, comme le 26 avril lorsque 70 clandestins sont parvenus à franchir la barrière grillagée séparant le Maroc de l’enclave espagnole de Melilla. Le 21 avril, six policiers espagnols avaient été blessés, souffrant d’hématomes et d’égratignures, en voulant empêcher une quinzaine de migrants d’Afrique subsaharienne armés, selon la police, de bâtons et de couteaux, d’entrer à Melilla depuis le Maroc par la mer.

Après une accalmie à la fin des années 2000, les tentatives de franchir la frontière, la voie d’accès à l’Europe la plus proche pour de nombreux clandestins subsahariens depuis le Maroc, s’étaient multipliées durant l’été 2012.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here