Relaxe envers les deux ouvriers non-jeuneurs de Ain el Hammam

0

Ce matin 05 Octobre 2010, le tribunal correctionnel de Ain el Hammam à rendu une décision de relaxe envers les deux ouvriers non-jeuneurs poursuivis sur la base de l’article 144 bis-2 du code pénal. La LADDH exprime son soulagement et sa satisfaction et salue la mesure et la pondération des magistrats qui n’ont pas suivi la dérive de ceux qui ont engagé les poursuites de façon aberrante police et parquet confondus.

Elle souhaite que cette décision serve d’exemple pour purger toutes poursuites engagées à travers le territoire sur la base du même chef d’inculpation. Elle rend hommage à tous les avocats et aux citoyens qui se sont mobilisés contre l’absence de base légale de ces procédures et pour exprimer leur désapprobation morale envers la tendance à la « Chairisation » de la justice pénale Algérienne.

Fait à Alger le 05/10/2010

Pour la LADDH

Le Président

{{M. Hocine ZAHOUANE}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here