Risque de collision entre un satellite équatorien et les débris d’une fusée russe

0

Le premier satellite lancé le mois dernier par l’Equateur risque d’entrer en collision avec les débris d’une fusée russe, a annoncé ce mercredi l’agence spatiale civile équatorienne. Le nanosatellite NEE-01 Pegaso, un cube de 10 centimètres sur dix d’un poids de 1,2 kg, avait été propulsé le 25 avril dernier depuis la station chinoise de Jiuquan. Il avait transmis jeudi dernier ses premières images de l’espace en temps réel.

«Alerte: possible collision entre NEE-01 Pegaso et les débris d’une fusée russe», a indiqué l’agence spatiale dans un message posté sur Twitter. «La collision peut se produire dans les prochaines heures», a précisé le directeur de l’agence équatorienne.

La construction de Pegaso a coûté 80.000 dollars et a été financée par le secteur privé. Le gouvernement a alloué 700.000 dollars aux essais des lancements, les assurances, la logistique et la certification de l’appareil, réalisé aux Pays-Bas en février dernier. L’Equateur doit envoyer un second satellite, doté des mêmes caractéristiques, en juillet prochain depuis la Russie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here