Sahara: Le Polisario dénonce la «répression» des manifestants par le Maroc

0

Le Front Polisario a dénoncé «vigoureusement» ce vendredi la «répression systématique» menée par les forces marocaines contre les manifestants au Sahara occidental et appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à appliquer sa dernière résolution sur cette région.

«Le gouvernement sahraoui dénonce vigoureusement la répression systématique des manifestants pacifiques sahraouis dans les territoires occupés du Sahara occidental et au sud du Maroc et appelle le Conseil de sécurité à veiller à l’application de sa dernière résolution, bafouée par le colonisateur marocain moins de 24 heures après son adoption», selon un communiqué transmis à l’agence APS.

«Les violations des droits humains dans les territoires occupés du Sahara occidental se sont succédé ces derniers jours à un rythme effréné et par des méthodes insolites, comme si le dernière résolution du Conseil de sécurité, au lieu d’être un rempart dressé par la communauté internationale, avait, au contraire, donné le feu vert aux forces coloniales marocaines pour reprendre de plus belle», poursuit le texte.

{{«Traitement brutal»}}

Le Conseil de sécurité a adopté le 25 avril la résolution 2099 qui appelle à une «solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental», tout en soulignant «l’importance de l’amélioration de la situation des droits de l’Homme» dans cette région.

Le Polisario a notamment dénoncé le «traitement brutal infligé à une quarantaine de manifestants sahraouis par la police marocaine à El Ayoun (ou Laâyoune, ville principale de l’ex-colonie espagnole) pour avoir revendiqué pacifiquement le droit de leur peuple à un référendum d’autodétermination», le 27 avril.

Amnesty International présent sur place avait alors évoqué une trentaine de blessés parmi les manifestants. L’ONG avait dénoncé le «recours à la force de manière excessive» de la police contre le rassemblement qui se déroulait dans le calme.

Le Maroc a annexé le Sahara occidental en 1975, au départ du colonisateur espagnol. Le Front Polisario a pris les armes pour obtenir l’indépendance jusqu’à ce que l’ONU impose un cessez-le-feu en 1991. Le Polisario, appuyé par l’Algérie, réclame depuis un référendum d’auto-détermination, alors que le Maroc propose une large autonomie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here