Schumacher, icône du sport allemand

0

Le pilote, grièvement accidenté dimanche alors qu’il faisait du ski dans les Alpes, n’est pas encore hors de danger malgré de légers progrès, soulignent les médecins.

L’ancien pilote de F1 Michael Schumacher a été réopéré dans la nuit de lundi à mardi, les médecins profitant d’une légère amélioration de son état pour soulager à nouveau la pression intracrânienne liée aux hématomes dont il souffre depuis son violent accident de ski, dimanche à Méribel, ont annoncé mardi les médecins du CHU de Grenoble/La Tronche à la presse.

L’ancien pilote de F1 Michael Schumacher a été réopéré dans la nuit de lundi à mardi, les médecins profitant d’une légère amélioration de son état pour soulager à nouveau la pression intracrânienne liée aux hématomes dont il souffre depuis son violent accident de ski, dimanche à Méribel, ont annoncé mardi les médecins du CHU de Grenoble/La Tronche à la presse.

Schumacher en Allemagne, c’est l’équivalent de Franz Beckenbauer, de Steffi Graf, ou encore de Boris Becker. « Schumi » le champion a donné à la Formule 1 dans le pays une aura qu’elle n’avait jamais eue auparavant. Ses 91 victoires et 7 titres de champion du monde ont sorti le sport automobile du cercle des initiés pour devenir une fierté nationale.

En 2006, peu avant que le champion fasse une pause dans sa carrière, les audiences de la chaine RTL avaient atteint des sommets qui restent aujourd’hui inégalés. « Autoland », le « pays de la voiture » comme aiment surnommer les Allemands leur pays, avait enfin un pilote à sa mesure, attentif à améliorer les performances techniques des machines qu’il conduisait, une qualité très appréciée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here