Siège vacant au Conseil des droits de l’Homme : peu de chance pour le Maroc

0

Le royaume du Maroc a peu de chance d’obtenir le siège vacant de la Libye au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU. Cette monarchie voit ainsi se chances se rétrécir et compromises suite aux observations faites par le rapporteur spécial de l’ONU sur la torture. Après une semaine passée dans ce pays, Juan Mendez, cite dans son rapport que « La torture semble être plus cruelle, violente et systématique quand il s’agit de la sécurité nationale ».

Mendez dit même qu’il a de « bonnes raisons de croire qu’il y a des rumeurs crédibles d’abus sexuels, de menaces de viol sur la victime ou les membres de sa famille ainsi que d’autres formes de mauvais traitements ».

R.T.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here