Tripoli fête Yennayer

0

Le représentant de la chanson Yall d’expression Kabyle, Takfarinas, se produira à Tripoli, capitale de la Libye, le 12 janvier prochain à l’occasion du nouvel an Berbère.

Les amazigh de Lybie, connu pour leur mélomanie et leur attachement viscérale à la culture Berbère, s’organisent en associations pour promouvoir leur culture et langue, plusieurs fois millénaires. Comme tous les autres Amazigh d’Afrique du nord, les Berbère Libyens sont victimes d’une répression atroce de la part du dictateur Maamar Kadafi qui a régné en main de fer 40 ans durant. En dépit du système d’arabisation effréné initié par le tyran de Tripolis, les Amazigh de Lybie ont réussi à préserver leur langue et culture. Un vent d’espoir et de liberté souffle sur la terre libyenne depuis la chute de Kadafi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here