Tunisie: les Femen risquent la prison ferme

0

Trois militantes européennes du groupe féministe Femen doivent être jugées mercredi pour avoir manifesté seins nus à Tunis, un délit passible de prison en Tunisie où même l’opposition anti-islamiste a vu d’un mauvais oeil l’action de ce mouvement.

Le même jour, Amina Sbouï, une activiste tunisienne détenue depuis le 19 mai qu’elles étaient venues soutenir, doit être entendue par un juge d’instruction qui a engagé des poursuites pour atteinte aux bonnes moeurs et profanation de sépulture.

Signe de la sensibilité du sujet dans ce pays conservateur dirigé par les islamistes d’Ennahda et confronté à l’essor de groupes salafistes, la Tunisie a arrêté dans son hôtel puis expulsé mardi, selon Femen, une militante ukrainienne venue soutenir ses consoeurs.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here