Tunisie: Procès en appel des trois Femen européennes

0

Les trois militantes européennes du groupe féministe seins nus Femen sont jugées en appel ce vendredi en Tunisie, près de dix jours après leur condamnation à quatre mois de prison ferme. Leur avocat, Me Souhaib Bahri, s’attend à ce que la décision du procès soit rendue «dans la journée».

Les trois militantes – Pauline, Marguerite et Joséphine, deux françaises et une allemande – ont été condamnées le 12 juin à quatre mois et un jour de prison ferme pour avoir manifesté seins nus fin mai à Tunis en soutien à une camarade tunisienne emprisonnée, Amina Sboui. La France, l’Allemagne et l’Union européenne ont regretté la sévérité de la peine.

La libération des Femen « très imprévisible »

Amina Sboui attend pour sa part en détention de savoir si elle sera jugée. Elle a été arrêtée pour avoir peint «Femen» sur le muret d’un cimetière musulman afin de protester contre un rassemblement salafiste à Kairouan (centre). Elle risque deux ans de prison pour profanation de sépulture et six mois pour atteinte aux bonnes moeurs. Ces peines peuvent être considérablement alourdies si Amina est reconnue coupable d’avoir agi en bande organisée.

La présidente de l’Association tunisienne des Femmes démocrates Ahlem Belhadj n’est pas très optimiste. «La libération [des trois Femen] n’est pas impossible bien sûr, mais c’est très imprévisible. Autant pour Amina nous sommes un peu optimistes ?? quant à sa libération prochaine, autant, dans la tendance actuelle, nous craignons pour ces trois militantes Femen», dit-elle au Nouvel Observateur.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here