Message de l’URK au 5e congrès du MAK

2
952
Message de l'URK au 5e congrès du MAK
Message de l'URK au 5e congrès du MAK

PARIS (TAMURT) – Ci-après, dans son intégralité, le message de l’URK au 5e congrès du MAK qui s’est tenu aujourd’hui, 15/01/2023, à Paris et qui a vu Mas Ferhat Mehenni reconduit à la tête du MAK-ANAVAD. En gras-italique le passage qui n’a pas été lu, censuré.
Azul, chers compatriotes,
C’est avec un réel plaisir en ma qualité de Porte-parole de l’URK convaincu de l’Indépendance de la Kabylie que je viens vous souhaiter un excellent congrès. Ce congrès aurait pu se tenir en Kabylie, si le nouveau colonisateur ne chassait pas les colombes, que nous sommes. Il nous reproche notre soif d’indépendance et notre amour pour la liberté de notre nation. Même si aujourd’hui cette Liberté nous fait défaut, nous l’apprécions davantage quand sa quête permet de telle rencontre. Je suis convaincu que nous l’arracherons bientôt et que nous la garderons jalousement, cette fois-ci. Cette liberté, notre peuple la convoite depuis le début du 20e siècle sans y parvenir vraiment. Chaque génération a contribué à sa reconquête par tout ce qu’elle a de meilleure, mais aucune n’a réussi à l’apprivoiser.

C’est que Chers Congressistes, la liberté d’un peuple n’est ni partielle ni superficielle. Elle est entière et jamais définitive. Pour un peuple qui a perdu sa souveraineté, comme le nôtre, la liberté ne peut se conjuguer qu’avec l’indépendance. Le MAK et l’URK ne souffrent d’aucune ambiguïté quant au but de leur lutte. L’Indépendance de la Kabylie est notre but commun. Notre mission n’est ni facile ni impossible, elle est impérative.

Le travail accompli pour l’émergence de la Kabylie est monumental. Votre, notre abnégation, à triompher sur la fatalité est exaucée. Un tel accomplissement n’aurait pas été possible sans la lucidité et la générosité du visionnaire Mass Asselway Ferhat Mehenni et le formidable effort de tous les anciens et actuels cadres du MAK.

Nous sommes fiers de ce qui a été accompli. En Kabylie, tout le monde est pressé de tourner la page Algérie. Ceux qui s’y attachent encore sont ceux qui confondent l’unité de l’Algérie avec leurs fiches de payes et certains embusqués qui attendent la 25e heure pour surgir en libérateur.
Nous sommes fiers de l’effort consenti par tous les indépendantistes. Hier, souvenez-vous, la guéguerre entre kabyles se résumait à celui qui était plus algerianniste que l’autre. Aujourd’hui, le débat s’est recentré sur l’avenir de la Kabylie en dehors de l’Algérie. Le nationalisme kabyle supplante tous les autres. Les mutations mondiales et les enjeux internationaux aidant, la Kabylie émerge et l’Algérie, qui s’est nourrie de notre sang depuis sa création, s’effondre.

Chers Congressistes,

Bientôt, la Kabylie recouvrera sa souveraineté. Les indépendantistes kabyles doivent être au rendez-vous avec l’histoire. Notre mouvement, l’URK, en est conscient. Nous réitérons notre appel à une coopération responsable, fructueuse et effective avec le MAK. Nous espérons que les manquements et les omissions signalés par le passé ne se reproduiront plus. Élaborer une constitution pour la Kabylie est une nécessité, néanmoins, un tel projet d’envergure nationale requiert une large concertation. Évidemment, nous déplorons le fait que nous n’y soyons pas associés. Pour l’URK, un tel projet sollicite un échange de vues au-delà des mouvements indépendantistes.
C’est à nous, indépendantistes, qu’incombe le devoir de fédérer et de faire comprendre que quelles que soient nos divergences, la répression de l’Algérie est la même.
Les prisonniers kabyles, la terrible répression exercée par l’Algérie sur les Kabyles en sont la preuve. Au passage, l’URK est prête pour entreprendre une action d’envergure en vue de leur libération.

La deuxième proposition que l’URK aimerait adresser au prochain président du MAK est la mise sur pied d’un Gouvernement d’union nationale qui verra les autres partis qui le souhaitent intégrer l’ANAVAD. Le président de ce dernier sera ainsi le président de tous les Kabyles qui souhaitent se mettre sous son autorité.

L’URK et moi-même vous adressons tous nos encouragements dans la lutte que vous menez pour plus de dignité, de prospérité et de liberté pour le peuple kabyle.

Nous vous souhaitons plein succès au 5e Congrès de votre Mouvement et sommes convaincus que les résolutions qui seront prises feront avancer non seulement le noble combat du peuple kabyle, mais aussi celui de l’ensemble des peuples encore colonisés ou sous tutelle.

Nous vous renouvelons nos remerciements et notre disponibilité à une coopération effective, régulière et plus soutenue.

Vivement l’indépendante de la Kabylie.

Lyazid Abid pour l’URK

Kabylie, le mercredi 11 janvier 2023

2 COMMENTS

  1. Un message d’unité pour le même objectif l’indépendance de la Kabylie, c’est le nœud de la solution l’UNITÉ .

  2. Je vois déjà certains kabyles critiquer la reconduite de Mas Ferhat. Ils doivent contredire que vue la stature ,l’ancienneté, les compétences et les liens qu’il a tissé à travers le monde, du grand homme c’est une chance pour la Kabylie et son indépendance. Qui peut franchement actuellement le remplacer? Coté compétences ,je ne doute pas qu’il y en ait mieux que lui. Mais ne sera jamais aussi une icone. Imaginer qu’il refuse de briguer un autre mandant surtout en se temps chaotique? Non ce monsieur doit mener le bateau à quai…Pour cela je lui souhaite une excellente santé pour continuer à servir la Kabylie. Et Bonne reconduction ! En cette nouvelle année, je souhaite à tous les martyrisés du pouvoir criminel. Et une belle union des esprits éclairés pour sortir enfin la Kabylie et ses citoyens du cauchemar colonial des entités morbides. Solidarité avec les prisonniers. Que 2023 soit celui de toutes les réussites des combats libérateurs. Nayer aferhi!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here