mardi, mai 24, 2022

Alors que le régime algérien prépare un passage en force : Graves révélations sur...

VGAYET (TAMURT) – Etude d’impact légère pour un projet d’envergure, soupçons de corruption, atteintes à l’environnement et massacre écologique en vue, menace évidente sur la santé publique, voire une destruction totale de toute une région, ce sont-là de graves révélations faites par Si Ahmed Sidi Menad, climatologue, le Dr Kamel Aissat et le militant associatif Saadi Sough sur les retombées du projet de mine de plomb et de zinc de Tala Hamza et d’Amizour dont l’exploitation prévue en 2024 a été confiée par le régime algérien à des sociétés chinoises avides de gains, qui se cachent derrière l’entreprise écran australienne Théramin.

TAMAZGHA

Algérie : Un détenu d’opinion meurt en prison

ALGER (TAMURT) – Hakim Debazi, un détenu d’opinion algérien, est décédé dans la soirée du dimanche 24 avril, à la prison de Koléa, où il était en détention provisoire depuis février dernier, a confirmé, ce lundi, la ligue algérienne des droits de l’homme (LADDH). Pour le moment, le parquet n’a pas encore réagi, alors que l’enterrement du défunt est prévu aujourd’hui même dans sa ville natale, Hadjout.

Fermeture annoncée du quotidien « Liberté » : Issad Rebrab cède à la pression du régime algérien

ALGERIE (TAMURT) – Le dernier numéro du journal francophone "Liberté", propriété de l’homme d’affaires kabyle Issad Rebrab (actionnaire majoritaire), paraîtra le 14 avril prochain. La disparition annoncée et imminente de ce quotidien, fondé en 1992, a provoqué un choc en Algérie, mais surtout en Kabylie, où ce journal compte un grand lectorat. Septième fortune africaine (selon Forbes), le propriétaire du groupe industriel Cévital a officiellement motivé sa décision de fermer "Liberté"  par des considérations économiques. Toutefois, les journalistes de ce quotidien soutiennent que l’homme d’affaires a cédé à la pression des autorités algériennes. Ouvert au débat contradictoire, "Liberté" avait publié en décembre 2016 un entretien avec Ferhat Mehenni, récemment avec Boualem Sansal et avait informé sur la victoire, devant la justice francaise, de Lyazid Abid face à Madame Boumedienne. .

Société

- Advertisement -

Économie

Opinion

La Kabylie et le nouvel ordre mondial

CONTRIBUTION LYAZID ABID (TAMURT) - Un militant de l’URK résident légalement en Ukraine a été interpellé, cette semaine, par des militaires russes aux environs de Soumy, une ville du nord-est de l’Ukraine. Soumis à un interrogatoire, durant lequel il avait refusé de contacter les autorités consulaires algériennes à Moscou afin de confirmer son identité, il a été soupçonné d’espionnage. Après une fouille minutieuse de son téléphone portable suivi de quelques appels téléphoniques à la recherche d’indices, les agents russes ont compris qu’il était kabyle, engagé pour l’indépendance de la Kabylie et consultait régulièrement le site Tamurt, ce que le militant de l’URK leur a confirmé. Ne trouvant aucun autre prétexte pour le garder au-delà de 4 jours, les militaires russes lui ont dit, avant de le laisser partir, que l’Algérie est un pays ami de la Russie que les séparatistes kabyles cherchent à diviser.

Monde

Lois sur le terrorisme et répression : L’Algérie rappelé à l’ordre par les experts de l’ONU

ALGERIE (TAMURT) - Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a été destinataire, récemment, d’une correspondance de la part de cinq mécanismes du Haut conseil des droits de l’Homme des Nations unies, dont le siège se trouve à Genève, relative à des textes de lois controversés sur le domaine sécuritaire et la lutte antiterroriste, adoptés dernièrement par son gouvernement. A travers cette communication de quatorze pages, les experts onusiens ont exprimé leurs craintes de voir les libertés fondamentales bafouées par l’application de ces lois. En tous les cas, ces lois abusives et liberticides ont déjà fait des centaines de victimes, majoritairement des kabyles, qui croupissent injustement dans les geôles algériennes.

Mahmoud Abbas en visite en Israël

TEL-AVIV (TAMURT) - Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, 86 ans, accompagné de plusieurs hauts responsables de cette même Autorité, a été reçu, cette semaine, par le ministre israélien de la défense Benny Gantz à sa résidence de Rosh Ha’ayin près de Tel-Aviv. Ils ont échangé pendant 2 h 30 autour des questions de « sécurité, d’économie », terrorisme, violences des colons contre les Palestiniens, etc.

Violations en Kabylie: La Commission africaine des droits de l’homme demande des explications

ALGERIE (TAMURT) – Dans une Lettre d’appel conjointe, adressée à M. Abdelmadjid Tebboune, la Commission Africaine des droits de l’homme et des peuples et le Commissaire rapporteur sur la situation des droits de l’homme en Algérie demandent instamment au président algérien des éclaircissements sur des accusations de violations des droits humains en Kabylie, a indiqué le Congrès Mondial Amazigh (CMA) dans un communiqué publié le 30 novembre dernier. Cette ONG, qui défend les intérêts des peuples de Tamazgha, avait fourni un rapport détaillé à la Commission africaine sur la répression féroce et les exactions du régime algérien en Kabylie.

Liberté religieuse : L’USCIRF recommande à Washington d’ajouter l’Algérie sur sa liste de surveillance spéciale

TAMAZGHA (TAMURT) - L’Algérie est de nouveau épinglée pour non-respect des libertés religieuses. En effet, dans son rapport de 2021, la Commission des États-Unis sur la liberté religieuse dans le monde, appelée communément USCIRF (US Commission on International Religious Freedom), a recommandé au Gouvernement américain d’inscrire l'Algérie sur la liste de surveillance spéciale du Département d'État américain « pour avoir commis ou toléré de graves violations de la liberté religieuse ».

Coopération entre le Maroc et Israël : Signature d’un protocole d’accord militaire, le premier entre Tel Aviv et un pays de la région MENA

TAMAZGHA (TAMURT) – En visite officielle, depuis hier mardi, au Maroc, le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a signé, ce mercredi 24 novembre, à Rabat, avec son homologue marocain Abdellatif Loudiyi, ministre délégué chargé de l’Administration de la Défense nationale, un protocole d’accord militaire. L’objectif de cet accord, inédit entre Tel Aviv et un pays de la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, doit permettre une « coopération plus fluide » entre le Maroc et Israël en matière de défense.

DERNIERS ARTICLES

Populaire