Recherche d’information

2
6216
Ecole primaire, Agouni Bouragh de décembre 1959 à septembre 1961
Ecole primaire, Agouni Bouragh de décembre 1959 à septembre 1961

AGOUNI BOURAGH (TAMURT) – La Rédaction est destinataire du message ci-après de Monsieur Robert Grunebaum. Si quelqu’un se reconnaît dans les photos, merci de prendre attache avec la Rédaction Tamurt qui fera suivre vos messages.

J’ai été instituteur militaire à Agouni Bouragh de décembre 1959 à septembre 1961. Mes élèves étaient très doués et même si beaucoup de temps s’est écoulé, je ne les ai pas oublié.

Si l’un ou l’autre de ces jeunes du document joint (aujourd’hui septuagénaires !) se reconnaissait, je serais très heureux d’avoir des nouvelles.

A vous de m’aider, si vous le voulez bien, en relayant cette information à l’attention des habitants de ce village
pittoresque.

Merci d’avance, bien cordialement Robert Grunebaum

2 Commentaires

  1. Les enfants kabyles étaient heureux avec leur enseignant français même avec un fusil en bandoulière.Allez les voir maintenant avec le ravage mental arabo-islamiste qu’ils subissent .

  2. Une classe pleine de belles filles kabyles sous un même toit, avec un instituteur colon, heureuses, sans hijab. Le colon a formé l’élite qui a donné naissance a une autre élite.
    Aujourd’hui l’école âne gerienne forme des zombies, qui ne maitrisent aucune langue (analphabètes quadrilingues) qui pensent que le soleil parle et les étoiles sont des décorations dans le ciel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici