Lettre à mes ami(e)s kabyles

0
5842
Les Figurants ou Choristes, tableau d'Edgar Degas
Les Figurants ou Choristes, tableau d'Edgar Degas

CONTRIBUTION (TAMURT) Si je vous écris, c’est pour vous manifester ma solidarité, ma compassion et ma profonde tristesse pour tout ce que vous subissez. Vous aurez l’impression d’être livrés à vous-mêmes comme des orphelins errants que personne ne veut adopter. C’est vrai parce que ce monde est cruel et abominable. Mais c’est faux aussi, parce qu’ils existent encore des saints d’esprit qui savent reconnaitre en vous la bonne graine.

Pour ça, acceptez de moi que je vous dise sincèrement : Hemley-ken(t)! Des érudits de synthèse, essayeront de vous persuader que l’avenir appartiendrait à ceux qui auront une longueur d’avance sur l’encodage et à ceux qui auront la suprématie dans l’espace. C’est faux! Des hurluberlus, ennemis de la vie, tenteront de vous convaincre de vous joindre à eux pour faire la queue devant le paradis. C’est aussi faux! Il n’existe aucun Dieu qui a missionné qui que ce soit de quoi que ce soit. Hemley-ken(t), et je me tiens à vos côtés parce que vous êtes les derniers mohicans, dignes héritiers d’un trésors inestimable et inépuisable. Ce trésor qui constitue un brin d’espoir pour le monde n’est ni un encodage quelconque, ni de la M.H.D pour la suprématie spatiale, et encore moins un livre de poésie trempé dans une propagande guerrière et sanguinaire. Vos ancêtres vous ont légué l’intelligence qui rend possible, et dont s’abreuve tout ce qui existe.

Cette intelligence n’est pas de l’habileté qui s’acquiert au moyen de la pratique, de l’entrainement et de la formation. Cette intelligence, est en vous! Meme les invasions successives et répétitives, les agressions et les destructions que vous avez subies à travers les âges n’ont pu déformer et modifier un iota de vos gênes. Vous avez des leaders qui luttent pour des causes justes. Ils mènent des combats nobles. Visionnaires qu’ils sont, avec un argumentaire recevable, ils présentent et entreprennent des projets louables. Il leur arrive de commettre des erreurs d’appréciation, voire de négliger des éléments. Je vous prie d’être indulgents et leur accorder un droit à l’erreur. A titre d’exemple, on leur a fait croire qu’il suffit de disposer d’un même territoire, de parler la meme langue et de partager la même histoire pour constituer une nation qualifiée à bâtir un État qui réussit. Or, l’élément rassembleur serait la volonté de vivre ensemble, et cette volonté ne peut être possible dans un milieu où on cultive l’antagonisme et l’hostilité envers son prochain. Elle n’est pas possible dans un environnement où règnent des relation infectes. Encouragez-les à la place même quand leur travail est à parfaire. Dans « La maison insulaire », pour la première fois :

– On apprend que la religion est d’origine Nord-Africaine, avant qu’elle ne soit pervertie par des sectes organisées à coup des textes, des pratiques et des rituels parfois monstrueux.

– On apprend que L’Afrique du Nord n’a jamais fait partie de l’Afrique Noire. – On apprend que l’Amazighité de l’Afrique du Nord est tirée d’un récit biblique et mensonger.

– On apprend que les hommes libres dont étaient qualifiés les anciens Nord Africains qui n’a absolument rien à voir avec le fait qu’ils étaient réfractaires à toute sorte d’autorité.

– On apprend que les Kabyles ne sont pas des kabailes, mais les enfants du Roi Kva!

– Est percé le mystère qui entoure les N.D.E, qui sont un phénomène extrasensoriel, et la mise en échec de la tentative de les exploiter pour nourrir l’idée d’une autre forme de vie après la mort au service de la propagande religieuse.
– Est identifiée la véritable et l’unique crise qui secoue le monde depuis des temps immémoriaux.
– Est identifié, avec mise en garde contre toute manipulation, la véritable nature de l’humain (Attention! Vous risquez de ne plus rire, et vous comprendrez pourquoi les religieux interdisent le rire), mais vous comprendrez également pourquoi on ne vous parle jamais de Muhand Ameziane Sail (Natif de vgayet)

– On apprend pour quoi seuls les Nord Africains dans le monde utilisent le terme ‘ Tassa’ pour designer quelqu’un qu’ils aiment
– Et un tas d’autres sujets … Tout est dans : La maison insulaire de Manphi Mayor. Disponible sur Amazon.com (fr) (ca) (uk) dans sa version broché et numérique. La version numérique est accessible gratuitement pour les abonnés Amazon Prime.

Cette lettre de Manphi Mayor est transmise par Kasach Fary

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici