Tout droit...

Est-ce là-bas, encore, la Norvège!
Elle ensevelit la chauve forêt.
L'autre remet son refrain.
Nulle trace d'un chemin.
Le photon attire de loin.
Tout droit, on va progresser.
L'horizon dit la Finlande, dirais-je.






Le Maroc est à l'Algérie et l'Algérie n'est pas l'Arabie...

Suivant la légitimité historique, notamment les légitimes royaumes numides ayant eu leur noyau dans Tamazgha centrale correspondant de nos jours à l'Algérie orientale et la Tunisie occidentale, le Maroc appartient à l'Algérie. Le royaume du Maroc est illégitime.

Il y a une seule façon de régler les problèmes en Afrique du Nord: rendre à Massinissa ce qui est à Massinissa et l'arabité à l'Arabie. Et l'Afrique du Nord redevient un seul pays. En attendant un pays continental à l'échelle Mandela. Et garder de bons liens équitables avec l'Arabie et tout autre pays voulant un partenariat dans le respect réciproque qu'il soit d'Orient, d'Occident, ou d'un autre monde.

Connaissant personnellement beaucoup de gens de l'Arabie, particulièrement de la Mecque et de Jeddah, j'atteste qu'ils ont certains caractères des anciens Imazighen auxquels ils vouent un immense respect allant jusqu'à l'admiration. Ils me demandent même de leur apprendre ma langue tamazight. Ils sont aussi ravis que je parle la leur comme la parlait leur inspirateur suprême.

Et ces gens du pays du bloc de pierres, autour duquel les Musulmans tournent en rond, savent que je ne suis pas du tout religieux. Je leur raconte des histoires sur Mohamed au cannabis afghan et ils en rigolent. Ils souhaitent de bons liens avec l'Afrique du Nord qui soit elle-même en accord avec ses racines. Le problème ne vient pas de l'Arabie mais de l'Afrique du Nord surtout de l'Algérie plus arabe qu'elle en aliénation programmée et en servitude volontaire.

C'est très loin tout cela. Il faut continuer à neutraliser la bêtise pendant très longtemps. On est le 2 décembre 2021 au temps du Méridien de Greenwich.






Un peu de musique folk paisible de Finlande...





Politique. la meute au mâle alpha...

La politique c'est fort animal. Cet antique philosophe, Aristote, définit l'humain comme un animal politique. Pour ma part, je le définis comme un animal qui parle, trop souvent pour ne rien dire, nuire, et/ou assujettir. Du pareil au même.

Dans une secte (équivalent de meute), qu'elle soit religieuse, militaire, politique, ou autre, la seule cause de fond est la vénération du gourou. Le gourou y est gourou à vie ou jusqu'à ce qu'un autre gourou le mette à terre. Il en élimine tous ceux qui ne le vénèrent pas sans discussion. Il y laisse ses zélateurs, des toutous qu'il manipule et utilise, pour le servir, l'aduler, l'applaudir, éliminer ceux qui le dérangent, etc.

Le gourou a toujours raison. Omniscient. Omnipotent. Et "صدق الڨورو العليم العظيم". Il est derrière tout dans la secte. S'il leur dit de se suicider, ils vont se suicider. Ils lui offrent même leurs femelles. C'est ainsi que le gourou finit entouré de malfrats. Et c'est un malfrat lui-même, le chef des malfrats, le malfrat suprême. Dans la nature humaine, on n'attire que ses semblables contrairement aux éléments dans la nature électromagnétique. Cela s'applique aux sectes kabyles aussi. C'est universel.

C'est la loi de la secte. Elle fonctionne de la même façon qu'une meute de bêtes avec le mâle alpha comme chef. La seule différence est morphologique. Et c'est ainsi que ceux qui ne cautionnent pas cela mettent aux poubelles les interminables bêtises des gourous et des zélateurs des media qu'ils font...

Généralement, une secte est comparable à un hôtel aux plaisirs du ventre et du bas-ventre exactement comme l'a formulé Omar Khayyām à propos du paradis islamique quand des croyants voulaient le convaincre de rentrer dans leur rang. Je n'ai pas le quatrain sous les yeux mais sa réplique était quelque chose de la sorte: "Vous dites que le paradis est plein de vin. Le paradis, est-il une taverne pour vous? Vous dites que des vierges y attendent chaque croyant. Le paradis, est-il un bordel pour vous?"

‎À part tout cela, destination la Finlande! Après la Norvège. Ce n'est pas chaud. Il parait que le berceau du Père Noël se situe à Kiedditsohkka. Si je l'y trouve, je lui demanderai de ramener l'indépendance pour tous. Pour Noël de cette année—2021. On est le 30 novembre au temps du Méridien de Greenwich.

Et pauvres honnêtes gens!






Politique. Petite leçon. Quand la justice ne fait pas justice...






Politique. À propos des organisations de la terreur...

Si les malfrats ont voulu tuer Tayeb Abdelli, mon lointain oncle du côté maternel (je ne le défends pas, il en est capable tout seul), qui était un responsable d'une certaine organisation fantoche, et responsable, pour avoir demandé de simples comptes, Djamel Bensmail n'était rien.

Mon lointain oncle est beaucoup plus vieux que moi mais je dois, un de ces quatre, lui tirer les oreilles. Il n'est pas naïf mais il croit que tout le monde a sa bonté et son honnêteté.

Les gourous et les zélateurs jouent aux jeux de hasard, aux jambes en l'air, font des ballades touristiques, s'offrent du bon casa, etc., avec l'argent des cagnottes et autre. Ils n'ont jamais travaillé pour savoir la valeur de quoi que ce soit. Ce sont juste des parasites politiques qui vivent aux crochets d'autrui. Souvent, ils flambent des milliers d'Euros par jour. Comptes? Avec Monsieur Cagnotte, dans la poche, comme chef!

Il savait tout cela mais il croyait pouvoir redresser la situation. C'est foutu. On ne redresse rien du tout de ces gens en multiples déviations provenant de leurs multiples troubles dans le crâne.

Il faut mettre fin à ces sectes à l'étranger qui terrorisent les gens. On sera content de s'en débarrasser complètement. Il faut arrêter tous les malfrats à l'étranger surtout les gourous étant des sources de mal et libérer tous les innocents en Algérie. Je suis un témoin avec preuves.

Il faut aussi mettre toute la lumière sur l'abject assassinat de Djamel Bensmail y compris l'implication des membres des différents services de sécurité qui l'ont arrêté, livré à la folle foule, et ne l'ont pas protégé...

Et les parasites politiques ne font ni pays ni nid. Tikkuk!






Politique. Petite danse comique pour chanson tragique...

Djabri, A.
Cosmos, un certain Temps!