Le journal Tamurt.info fête son 14e anniversaire

5
2040
Logo Tamurt
Logo Tamurt

TAMURT – Lancé à l’occasion du nouvel an amazigh 2960, le 12 janvier 2010, notre journal en ligne, Tamurt.info, souffle cette année sa 14e bougie. Tamurt est un journal kabyle qui prône l’indépendance de la Kabylie et des autres peuples amazighs. Les moyens matériels et financiers modestes de notre Rédaction n’ont jamais été un obstacle. Les militants kabyles, en Kabylie ou dans la diaspora, à leur tête le directeur de la publication, Lyazid Abid, ont permis à notre journal non seulement de mener à bien sa mission d’information mais de s’imposer aussi comme un important canal médiatique kabyle.

La seule devise de Tamurt.info: l’indépendance de sa ligne éditoriale. Tamurt.info a publié plusieurs articles de presse qui resteront dans l’histoire de la nation kabyle. Anissa Boumediene, la veuve du dictature et raciste Boukharouba qui a tué tant de Kabyles, avait même attaqué en justice en France notre journal suite à un article publié sur son mari et l’affaire de ses comptes bancaires à New-York. Tamurt.info a eu gain de cause.

La mafia foncière, religieuse et politique en Kabylie est dénoncée sans aucune crainte par notre journal. Nos journalistes et militants collaborateurs font de la défense des citoyens opprimés leur priorité. Les Kabyles de services aussi n’ont jamais été épargnés par nos articles. Les démasquer est aussi notre priorité. Tamurt.info reste aussi une tribune pour tous les mouvements amazighs libérateur de l’Afrique du Nord.

C’est suite à la publication d’une série d’articles sur l’Azawad que la communauté internationale commenca à bouger pour dénoncer les crimes de l’armée malienne dont est victimes le peuple de l’Azawad. Idem pour le bras armé de l’Algérie, le Polisario. Au début des années 2010, suite à une dizaine d’articles sur le soutien aveugle de l’Algérie au polisario, la presse marocaine reprenait les articles de Tamurt.info sur ce sujet. Quelques mois après, un ambassadeur marocain, reprenant l’argumentaire de Tamurt, avait parlé, pour la première fois, à l’ONU, en 2012, de l’indépendance de la Kabylie, en représailles à la création et au financement du Polisario par Alger.

Tamurt.info à joué un rôle de premier plan dans les victoires du peuple kabyle dans le domaine diplomatique. Il ne faut pas s’étonner que ce journal Kabyle soit complètement bloqué par les autorités coloniales, en Kabylie et en Algérie depuis 2019.

Tamurt.info continuera son combat en faveur de la liberté de la Kabylie, sans relâche. C’est le journal des Kabyles qui aspirent à leur indépendance. Tamurt est au service de la Kabylie par la plume.

La Rédaction

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici