Arabie Saoudite : les citoyens sont libres de manger durant le ramadan

0
3179
la rue en arabie saoudite
la rue en arabie saoudite

ARABIE SAOUDITE (TAMURT) – Les autorités saoudiennes ne cessent pas d’étonner le monde par ses revirements à propos de certaines lois islamiques. Connu par son application stricte des lois islamiques, le Roi saoudien lâche du lest. Après avoir autorisé les femmes à conduire les voitures, à consommer et à commercialiser l’alcool, le Gouvernement saoudien ordonne à ses services de sécurité de ne plus arrêter ceux qui ne jeûnent pas durant le mois de ramadan.

Une décision que personne n’imagine plausible, il y a peine quelques années.  » Ne jamais arrêter ni interpeller les personnes qui mangent durant le mois de ramadan que ce soit en public ou en cachette, par souci de respecter les droits de l’homme », voilà ce qu’indique un communiqué du Gouvernement saoudien adressé à la police des mœurs.

Donc les Saoudiens ont le droit de ne pas observer le jeûne et ils ont même le droit de manger publiquement, exactement comme dans les pays occidentaux où chacun est libre de pratiquer une religion ou non. La décision du Gouvernement saoudien, faut-il le dire, est un engagement salutaire à plus d’un titre. Un exemple à suivre pour les autres pays musulmans et arabes ou les non-jeûneurs sont persécutés.

L’Arabie Saoudite aurait dû prendre de pareilles initiatives, il y a longtemps. Ce pays wahhabite à déboursé des milliards de dollars depuis presque un siècle pour fanatiser une bonne partie des habitants de la planète avant de se démarquer des lois islamiques et revenir à la logique.

Idir Yatafen

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici